Messages

 

 

Cela fait plus de 10 ans que vous lisez mes messages.

Un tournant s’annonce, qui marque la fin des messages tels qu’ils sont aujourd’hui. A l’avenir,  je partagerai mes expériences avec Marie, avec Jésus et le Père, avec la Foi qui m’habite. Un partage qui saura vous rendre attentifs à ce qui nous relie, nous nourrit au quotidien. Au chemin indispensable d’ouverture vers une seule direction. Cette voie où tant de mystères se déploient jusqu’à notre cœur, qui nous ravive et qui nous fait revivre dans l’instant présent.

Je laisse les messages jusqu’à la fin de cette année avant de les supprimer. Vous pourrez les relire et vous en nourrir d’ici là.

 


Trouve la vie en toi.

Exulte ta force d’avancer et de faire jaillir le potentiel lumineux qui sommeille en toi.

Garde la foi d’une vie meilleure.

Sois conscient de ta force d’action pour changer ta vie en une vie d’abondance et de succès.

Garde la foi en ce qui sera.

Magali Ramseier


Je crois que l’Univers, à travers cette crise, veut nous rassembler. Nous faire réagir sur notre manque de foi. Aussi, il serait préférable de nous réaligner à notre juste valeur d’âme.

Depuis le début de cette crise, des choses magnifiques émergent. Mais pour le voir, il faut sortir de ses croyances limitantes et du plein pouvoir de son mental.

Des choses magnifiques voient le jour, une unité se met en place. Toutes ces consciences qui se réveillent et se joignent aux autres consciences… Nous formons un tout et ce tout est en train d’être atteint.

Les gouvernements serrent la vis parce que le pouvoir est en train de leur glisser entre les doigts. Une personne sur deux ne croit plus en son gouvernement depuis cette crise. Le mensonge est tellement grand qu’il est visible et palpable pour tous. Les consciences s’élèvent et ne sont plus dupes.

Ce qui est intéressant dans cette crise, c’est que l’on voit la place de chaque être dans notre monde. Peut-être fallait-il une crise comme celle-là pour rassembler les peuples comme autrefois.

La vérité est toujours difficile à entendre, surtout pour ceux qui se trouvent dans un certain pouvoir et qui désirent y rester. Mais le pouvoir n’aura plus sa place si nous continuons à nous élever.

Ce que nous vivons est un réveil. Cette crise nous a amenés à nous rassembler pour défendre une même cause. Ces gouvernements pensaient nous diviser, mais ils n’ont pas réussi. C’est le contraire qui est en train de se passer. Alors oui, ça prend du temps, mais quand on y réfléchit, sans cette crise, on n’aurait pas vu toute cette manipulation mondiale. Nous avons nos valeurs à défendre et nous le faisons. Et plus il y a de restrictions, plus on devient unis pour défendre une cause. Tout cela est positif malgré toutes les contraintes que l’on nous impose.

Restez centrés et n’écoutez pas ces médias qui manipulent par la peur. Vous êtes bien plus forts, bien plus grands. Ne vous laissez pas piéger par des mots, des chiffres, qui n’ont aucun sens. Ne vous identifiez pas aux peurs des autres, recentrez-vous, prenez refuge dans votre cœur.

Magali Ramseier

 


Qu’est-ce que l’on est en train de faire, nous adultes, à nos enfants, porteurs d’espoir pour notre planète ?

Je prie pour eux, pour qu’ils retrouvent leurs forces pour traverser cet épisode qui laissera de toute évidence des traces.

Mais tout cela va changer, va évoluer de toute manière. La roue tourne toujours. Vite parfois et plus lentement aussi, mais elle tourne toujours.

Une prise de conscience est en train de voir le jour. Posez-vous toujours les bonnes questions. Ne vous contentez pas de suivre, réagissez.

Vous avez une âme. L’âme est libre et lumineuse de nature, ne l’enfermez pas dans vos croyances. Osez bouger, même un tout petit peu, c’est déjà beaucoup.

Apprenez de ce que nous vivons en ce moment et de ce qui se joue et faites les changements nécessaires à l’intérieur de vous en refusant cet enfermement et en transformant toutes vos croyances limitantes qui vous empêchent de voir la vérité, votre propre vérité avant tout.

Soyez libres dans votre tête, dans votre cœur. Descendez régulièrement dans votre cœur pour vous ressourcer.

Si nous n’évoluons pas, nous ne pouvons pas changer ce monde. Prenez-en conscience.

Nous sommes confrontés à une grande manipulation, qui est mise en lumière. Quoi qu’il en soit, nous devons prendre conscience de cette manipulation. La manipulation mondiale, mais aussi celle autour et près de nous.

Réagissez et n’acceptez pas ce qui n’est pas en accord avec votre âme.

Magali Ramseier


Chères Âmes,

Gardez vos distances avec tous ces messages qui n’en sont pas. Ils vous détournent de votre chemin et vous empêchent de vous élever bien davantage.

Je vous en supplie, écoutez votre cœur, ne résistez pas. Ouvrez, respirez.

Arrêtez de vous lamenter sur vos tâches quotidiennes, revenez au centre de vous-mêmes et occupez-vous de vous, c’est important.

Trop d’âmes se dispersent en croyant trouver le bonheur auquel elles aspirent. Les pièges sont à vos côtés, revenez à l’essentiel. Votre âme n’est pas compliquée. Vous rendez son chemin compliqué par vos croyances. Arrêtez et revenez au centre.

Le centre, c’est votre cœur. Apprenez à respirer à travers ce centre, vous retrouverez votre calme instantanément.

Réfléchissez à votre conduite aujourd’hui. N’est-elle pas aléatoire ? N’est-elle pas pleine de doute, de peur ? Alors changez cela maintenant et revenez au centre. Ne vous laissez pas disperser par des mots, des gestes, écoutez votre cœur.

Il semblerait que vous ayez de la difficulté à vous poser tant vos vies sont sans dessus dessous. Reprenez-vous, habillez-vous de compréhension et acceptez de voir les choses autrement. Vous avez le plein pouvoir sur votre vie, prenez-le et arrêtez de vous faire manipuler par toutes sortes de messages qui viennent de toutes parts. Revenez à l’essentiel.

Magali Ramseier


Bonjour à tous,

J’espère que vous arrivez à passer un bel été malgré toutes les turbulences du moment.

Une phrase qui revient vers vous : restez centrés ! Ne vous éparpillez pas, gardez votre discernement. Et surtout n’ayez pas peur, gagnez en confiance. Si vous vous recentrez dans votre cœur, vous verrez que la peur n’est pas présente. La peur se trouve à l’extérieur de vous-mêmes, c’est une fabrication du mental. Alors ne vous attardez pas sur ce qui se passe à l’extérieur, revenez vite au centre de votre cœur.

Concentrez-vous sur les choses positives. Il y en a certainement beaucoup dans votre quotidien, notez-les. Prenez un moment chaque jour pour entrer dans le silence, le silence de votre cœur, et pensez aux choses positives que vous avez dans votre vie.

Un peu d’astrologie. Nous avons Saturne qui se trouve actuellement dans le signe du Capricorne. Dernière ligne droite avant la sortie définitive de ce signe. Après, il sera dans le signe du Verseau. Dans le Capricorne, c’est les restrictions, l’enferment, l’isolement parfois. Ce qui nous permet de comprendre le passage que nous faisons depuis le début de cette année. Quand il passera en Verseau le 19 décembre de cette année, il sera intéressant de voir ce qui va changer. L’ambition du Verseau est de servir le monde de demain en laissant des traces de son action actuelle dans le futur. Il faudra voir les choses différemment, c’est une certitude. En espérant que les gouvernements se mettent d’accord sur les exigences qu’ils nous font subir au quotidien et ces contradictions permanentes. Savent-ils véritablement gérer cette crise ?

N’allons pas trop loin dans ce questionnement et revenons au centre de notre cœur en gardant la foi et la confiance. Pensez à ce que vous pouvez changer dans votre vie. Faites des choix basés sur l’honnêteté et soyez honnêtes avec vous-mêmes. Ne cherchez pas l’impossible parce qu’il n’existe pas. Cherchez la vérité, votre propre vérité, c’est le plus important aujourd’hui.

Magali Ramseier

 

Nous voilà arrivés au terme de ces trois mois de prière.

Bravo à vous tous pour votre présence. Ensemble, nous avons dépassé ces moments de doute, d’insécurité, de peurs pour certains.

J’espère sincèrement que vous avez pu avoir confiance en ce qui se jouait durant ce passage, qui n’est pas terminé, et que vous avez gagné en force et courage pour les mois à venir.

Vous avez parcouru ces semaines avec beaucoup de courage et de discipline. Bravo !

Vous avez appris une manière de vous relier à votre cœur et de prendre soin de vous chaque jour pendant ces 10 minutes. Vous pouvez continuer car c’est une manière simple de se mettre à l’écoute de son cœur.

Pour ceux qui se sont inscrits pour le 5 juillet,  je me réjouis de passer ce moment en votre compagnie, une façon de donner suite aux prières, de ressentir que tout est possible, ensemble, main dans la main.

Soyez doux et aimants avec vous-mêmes. Ne cessez jamais d’apprendre de vous pour grandir, évoluer.

Magali Ramseier

 


J’aimerais vous parler de la foi.

Durant mon parcours, j’ai développé une foi qui s’est modifiée au fil de mon élévation et de ma compréhension. Au départ, j’ai développé une foi peu commune où je testais différentes cultures. Aujourd’hui, ma foi est réelle et bien présente puisqu’elle m’habite entièrement et fait partie de mon quotidien.

Il y a quelques années et jusqu’à ce jour, je me suis rendue compte qu’il était difficile de partager ma foi. Vu son intensité et sa richesse, je voulais faire profiter de cette belle énergie qu’est la foi dans ma vie. Mais très vite, je me suis rendue compte que ça ne prenait pas et je ne comprenais pas pourquoi il était si difficile de la partager.

Après mes recherches sur la question, voici mon analyse :

La foi est une histoire personnelle, intime. Elle ne se partage pas, elle se ressent. On capte son énergie subtile, qui se dévoile petit à petit et qui va remplir le cœur de l’initié.

Chacun vit sa foi de manière personnelle. Son partage se fait à travers son rayonnement qu’elle fait émaner de l’être.

La foi peut être perçue soit de manière bienveillante soit d’une manière hostile et dangereuse. Tout dépend de l’authenticité de cette foi.

Trouver sa foi est très important sur le chemin car elle soutient, porte d’une certaine manière, guide parfois. S’appuyer sur sa foi, c’est s’appuyer sur la confiance que l’on aura développé sur son parcours.

La guidance par la foi s’instruit au fil du temps et des épreuves que l’on aura rencontrées sur notre parcours.

Que vous puissiez trouver votre propre foi sans vous perdre. Une foi authentique qui résonnera avec votre cœur.

Magali Ramseier


Bonjour à tous

Petit bulletin météo du ciel et de mes impressions pour ces derniers jours après la réouverture et l’assouplissement des règles de confinement.

Bravo à ceux qui poursuivent les prières de 21h, vous avez compris l’importance de se relier à ce monde divin, qui est un véritable accompagnement sur votre chemin de vie.

Ceux qui ont voulu arrêter n’ont peut-être pas compris l’importance de ce moment au-delà du soutien pendant le confinement. Il s’agit d’aller au plus profond de soi-même, d’accepter de dépasser certains blocages. L’énergie apportée pendant ces prières vous permet justement de franchir et de dépasser ces blocages contre lesquels vous vous heurtez sans cesse.

Je reviens sur le chemin de l’éveil, qui demande une vraie introspection, une vraie affirmation de votre choix de grandir. Il est juste que certains s’arrêtent là. Et c’est déjà bien d’en être arrivés là si vous ne souffrez pas de certains blocages. Si c’est le cas, il serait judicieux de vous en occuper pour plus de paix dans votre vie. Le choix vous appartient.

Si mes mots peuvent bousculer certains d’entre vous, sachez que ce n’est pas mon but. Mon but est de vous amener à prendre conscience, de vous aider à voir autrement, à porter un autre regard sur votre parcours de vie.

Avez-vous remarqué la couleur du monde d’aujourd’hui, après cette période qui n’est pas finie ?

Que pourriez-vous faire à votre échelle pour apporter un peu plus de lumière à ce monde ?

Comment vous positionnez-vous dans ce monde tel qu’il est aujourd’hui ?

Répondez honnêtement, en étant reliés à votre cœur, et entamez le changement que vous sentirez pointer dans ce centre. On ne peut pas toujours se plaindre de ce qui se passe autour de nous. C’est épuisant et on perd de nombreuses minutes pour grandir. Réfléchissez-y.

Le jardin magnifique que vous cherchez tous se trouve à l’intérieur de votre cœur. C’est le jardin que vous avez créé il y a bien longtemps et qu’il faut aller retrouver au fond de vous pour vous sentir en sécurité.

Si vous vous êtes incarnés pour vivre ces années que nous vivons, demandez-vous pourquoi vous avez choisi cette vie-ci et ce que vous devez changer dans votre manière d’agir pour vous réaliser pleinement dans ces circonstances.

Que la paix soit avec vous chaque jour, qu’elle vous apporte un refuge pour les moments un peu plus difficiles qu’il est normal de vivre ici-bas.

Je vous embrasse.

Magali Ramseier

 


Le peuple se réveille mais n’a pas les moyens de se faire entendre. Criez fort pour vous faire entendre et peut-être que l’on vous entendra.

Que se passe-t-il ces derniers temps ? Tout et son contraire. On ne laisse pas la place à la vérité. Dès qu’elle pointe son nez, il y a toujours des forces contraires pour s’opposer à cette vérité, apportant leur lot de contradictions, faisant douter chaque être. Que sera la suite ?

Le tout et son contraire est une stratégie bien dirigée pour nous faire douter encore plus. Où va-t-on de cette manière ? Que devons-nous comprendre ?

Je vous rassure, il y a bien quelque chose à comprendre et c’est ce qui va nous sauver.

Aux yeux du Divin, c’est une stratégie de plus pour manipuler d’une certaine manière. Mais si on arrive à vous manipuler, demandez-vous pourquoi cela fonctionne chez vous ?  Vous doutez de qui, de quoi ? De qui vous êtes réellement et de la raison pour laquelle vous vous êtes incarnés ? De vos capacités à vous élever ? A vous transformer ?

Le chemin de l’élévation n’est pas le plus facile, c’est vrai, mais avons-nous le choix de ne pas nous élever ? La réponse est non. Du moment que nous nous incarnons, nous avons ce chemin à faire, nous avançons constamment plus ou moins vite. Parfois cela demande un peu plus de temps dans certain secteur de notre vie, le temps d’avoir compris, dépassé, accepté parfois, pour passer à l’étape suivante.

Vous avez pu constater que la vie reprend – avec quelques restrictions à la clé, mais elle reprend. Nous avons plus de liberté et cela fait du bien.

Je le répète encore une fois : restez centrés dans votre cœur, votre guide intérieur, c’est encore plus important aujourd’hui. N’écoutez pas trop les nouvelles car elles ont le chic de remettre quelques peurs au cas où vous auriez oublié ce que nous traversons. Ne vous identifiez pas à cette peur médiatique, elle est là pour vous déstabiliser, rien de plus. Ayez confiance au plus haut et à la mission de vous élever et de rayonner davantage.

Je vous le répète aussi : vous êtes aimés, entourés et encouragés à poursuivre ce chemin. Il n’y a rien à craindre si vous restez bien ancrés sur votre chemin.

Je vous envoie plein de courage et de paix.

Magali Ramseier


Quand nous nous incarnons ici-bas, nous avons le choix de suivre la lumière ou les ténèbres. C’est un choix qui nous appartient entièrement.

Pendant tout notre trajet, nous rencontrons des éléments qui nous permettent de faire ce choix le plus consciemment possible.

Aujourd’hui, avec ce que nous traversons en ce moment, cela nous montre bien le choix que nous devons faire : suivre notre cœur, qui nous mène vers cet état lumineux, ou suivre ces états dépressifs, occultés et qui nous rendent aveugles, que sont les ténèbres.

Le passage dans les ténèbres est juste pour autant qu’il nous aide à voir notre propre lumière et la direction vers laquelle il faut tendre. Par contre, suivre les ténèbres pour nous fermer à l’ouverture de notre cœur est une perte inéluctable pour l’âme.

Nous sommes venus sur Terre avec ce choix. Nous avons tout ce qu’il faut pour tendre vers cette lumière. Mais le monde étant ce qu’il est, il attire plus vers les ténèbres que vers la lumière.

Cette période que nous vivons est l’occasion de nous poser ces questions sur le choix que nous avons en nous. Profitons de ce moment d’attente pour rectifier notre position face à la lumière. Que voulons-nous être dans ce monde ? Que pouvons-nous apporter à ce monde ? Ce besoin se fait sentir depuis que nous traversons cette épreuve. Mais nous cherchons à l’extérieur de nous. Et si c’était un moment pour renforcer notre propre lumière intérieure ? Pour nous repositionner face à elle ?

Il est encore temps de se poser ces questions.

Apporter quelque chose au monde est bien, cela nous permet d’exister. Mais en apportant quelque chose au monde sans notre lumière intérieure, que pouvons-nous apporter réellement ? Quelle qualité pouvons-nous offrir à ce monde ? Réfléchissons à cela et rectifions.

Vous êtes tous des lumières même si vous en doutez. Vous êtes tous venus avec cette lumière plus ou moins intense. Votre mission est de la faire rayonner et de la propager pour transformer la Terre en une terre d’accueil lumineuse.

Réfléchissez : Comment pouvez-vous intensifier votre lumière intérieure ?

Si vous gardez toutes vos rancœurs du passé et les mettez de côté, cela assombrira votre être et votre lumière intérieure aura de la peine à se frayer un chemin. Par contre, si vous vous occupez d’elles et mettez tout votre cœur à transformer les énergies basses qui occupent votre être, vous permettez à votre lumière de prendre place et de rayonner de manière plus intense.

Nous sommes amenés à nous élever. Ceci est la mission que nous avons en chacun de nous : retrouver notre propre lumière intérieure pour nous permettre de nous élever. Permettons à notre être de s’élever en nous occupant de tout ce qui nous en empêche. Amenons la lumière à tout ce qui nous entoure, aidons ceux qui ont de la peine à le faire. Nous sommes tous unis pour cela et nous avons tous le même but.

Ouvrons-nous à la lumière, celle qui nous porte et nous nourrit.

Magali Ramseier


Nous ne devons pas attendre que ce monde change de conscience, mais continuer notre marche sur ce chemin de l’élévation.

Beaucoup attendaient qu’il y ait un changement durant ce passage, que les personnes consomment différemment. Il n’en est rien au vu du monde qui se précipite à l’ouverture de certains magasins, de la même panique qu’au moment du confinement,  ce qui peut paraître normal vu la manière dont cela s’est fait du jour au lendemain, créant ainsi de grandes frustrations que les êtres n’étaient pas prêts à vivre.

On ne peut pas changer de conscience en si peu de temps. Il faut une année pour changer de comportement et que cela s’imprime dans la conscience, avec une bonne discipline à la clé.

Par contre, ce passage nous montre où nous en sommes dans notre foi en la Vie.

Restez centrés, centrés dans le refuge qu’est votre cœur, c’est là que vous trouverez la force et le courage. Peu importe ce qui se passe autour de vous, restez centrés et vous traverserez ces périodes mouvementées en confiance et en sérénité.

Nous sommes là pour apprendre, c’est une Terre d’apprentissage. Faisons de notre mieux pour grandir et développer notre foi en l’âme merveilleuse que nous sommes.

Acceptez que, par moment, il y ait des difficultés. Ces difficultés embellissent le cristal qui est à l’intérieur de nous.

Vous êtes aimés et reconnus dans votre divinité, soyez-en sûrs.

Magali Ramseier

 

Nous allons entamer la sortie. N’ayez crainte de cette sortie que nous allons vivre, lentement, très lentement, à l’image de notre gouvernement. Tout ira bien, ne vous inquiétez pas.

Aussi, préservez votre foi en votre lumière intérieure, gardez l’espoir que tout se passera bien en restant bien centrés dans votre cœur.

Magali Ramseier

 


Dimanche, je me suis jointe à la messe de Pâques, je me sentais appelée à vivre ce moment dans cette énergie sainte. Durant ce moment, j’ai ressenti une colère toute divine concernant nos dirigeants de ce monde. Je sentais que tout ce que nous vivions provenait d’une décision basée sur la peur de nos dirigeants. Que font-ils des droits humains ? Dans quelle situation mettent-ils toutes ces âmes, sans ressources pour certaines ? Et maintenant, voilà que les êtres deviennent eux-mêmes un système policier dénonçant toutes les joies qu’ils voient circuler. On est loin d’un changement de conscience. Cela me donne plus de force et de détermination pour recentrer toute cette lumière, qui, elle, est bien plus présente et plus forte aujourd’hui. Je n’ai jamais rencontré un combat aussi puissant et pourtant, des combats j’en ai vécu dans ma vie. Mais aujourd’hui, ce combat est pour les âmes en élévation.

Aussi, soyez rassurés. Nous sommes encouragés, portés et aimés par cette puissante lumière qui règne sur ce monde. Ce passage nous renforce tous dans notre propre lumière intérieure, qui monte en puissance. La joie est aussi très forte en moi. D’un côté la colère et de l’autre la joie se mélangent, m’aidant à avancer, à être encore plus présente dans cette lumière pour vous la partager et vous la donner en retour.

Nous avançons et je vous sens en confiance pendant nos moments de prière, bravo à vous tous.

Magali Ramseier

 


La paix inonde vos cœurs.

Nous allons continuer encore jusqu’au 17 avril dans cette énergie de prière. Après, nous allons entrer dans une autre phase d’énergie qui va nous préparer gentiment à la sortie de cette épreuve.

Merci d’être présents durant le moment de prière de 20h. vous êtes si nombreux.

Je vous en prie, continuez à rester positifs quant à l’évolution de ce climat actuel. Nous avançons, ça s’améliore, gardez courage.

Que la paix soit la gardienne de vos cœurs.

Magali Ramseier


Que votre cœur soit votre refuge.

Prenez le temps chaque jour pour vous reconnecter à votre cœur. Dans ce cœur, remerciez-vous de vivre une expérience hors du commun. Quelque chose qui aura simplifié la connexion à votre cœur.

En ces jours de confinement, il est primordial de se reconnecter à la Terre. Si vous avez des plantes chez vous et que vous voyez pousser de petites feuilles vertes ou de petites fleurs, pensez à leurs racines. Car sans ces racines, aucune feuille, aucune fleur ne verraient le jour. Il en va de même pour nous. Nous avons aussi nos propres racines et nous devons apprendre à faire confiance avant tout à nos racines. Car c’est elles qui nous nourrissent, qui nous permettent de nous ancrer sur la Terre et de vivre. Sans elles, nous ne serions que peu de choses et serions en perdition.

Alors, pendant cette période, plongez-vous dans les racines de vos plantes. Observez-les pousser, émerger dans leur plus bel appareil. Pensez à cette magie de la Terre, qui vous habite également. Vous êtes comme ces plantes, vous avez besoin d’eau, de soleil, d’air et de terre pour exister. Ces éléments subsistent aussi en nous. Nous sommes ces éléments, mais nous n’en avons pas toujours conscience.

Quand la peur vous gagne, pensez à vos racines. Et si cela est difficile, regardez une plante et pensez à ses racines.

Je crois en la Terre, celle qui me porte et me nourrit chaque jour.

Courage et tenez bon, nous avançons.

Magali Ramseier

photo Magali Ramseier

Entrez dans la vraie liberté, celle du cœur.

Beaucoup d’êtres pensaient que la liberté se situait dans l’avoir matériel. Que s’ils pouvaient avoir plusieurs voitures, faire des voyages, s’acheter plein d’habits pour les jeter par la suite, aller au restaurant parce qu’ils n’avaient pas envie de cuisiner, se montrer sur les terrasses pour l’apparence, ils étaient libres. Ceci n’est pas la liberté. C’est un conditionnement créé par la société de consommation. Mais ces être-là pensaient que vivre ainsi était la vraie liberté.

J’aimerais partager avec vous un bout de mon histoire. En 2012, j’ai vécu une montée spectaculaire de mes énergies. Les personnes qui m’entouraient à ce moment-là ne comprenaient pas ce que je vivais. Pourtant, j’essayais de le leur expliquer, mais en vain. Je crois, avec le recul, qu’ils n’en n’avaient rien à faire. Ce qu’ils voulaient, c’était que je reste cette « Magali » qu’ils avaient connue. Bref, depuis ce mois de janvier 2012, je me suis retrouvée confinée dans mon appartement, étant devenue, momentanément, sensible aux énergies extérieures. Il y a eu beaucoup de  renoncement (la voiture, par exemple), l’acceptation de me faire conduire et j’en passe. Cela a été très douloureux, mais, en même temps, je sentais une grâce grandir en moi. Ce mode de fonctionnement, je l’ai peu à peu accepté. Aujourd’hui, je suis dans une phase de grande reconnaissance pour ce passage, qui m’a merveilleusement transformée. J’ai compris ce que signifiait la liberté, celle du cœur. Quand on vit à l’intérieur de son cœur, il n’y a plus de limites, tout est possible. Une grande liberté, un souffle de vie, s’offre à moi à présent et j’en suis profondément reconnaissante.

Aujourd’hui, nous voilà dans cette énergie de confinement non désiré. Cela nous oblige à nous questionner. Pour moi, cet événement ne change pas grand-chose à mon mode de vie. Aujourd’hui, je suis en grande prière pour tous les êtres qui vivent ce confinement. Je comprends combien cela est difficile quand on ne l’a pas choisi.

Aussi, croyez-le, tout ceci a une portée merveilleuse sur l’élévation de votre âme. Je ne parlerai pas de la société, ce n’est pas mon but. Mais l’âme, son trajet, son désir de lumière intense, est importante. Je suis si heureuse pour toutes ces âmes qui font maintenant ce retour à la source. J’espère juste que tous ces êtres puissent une fois comprendre ce que c’est de retourner au centre de son cœur puisqu’il n’existe rien d’autre qu’écouter son cœur, son âme.

Entrez au centre de votre être, respirez au centre de votre cœur, acceptez toutes les émotions qui se manifesteront, c’est un vrai nettoyage pour renaître à la vie.

Essayez chaque jour de vous mettre en communion avec votre cœur. Il a tant à vous dire et souhaite tant vous guider pour la suite de votre chemin. N’ayez pas peur de ce passage, car ce n’est qu’un passage comme tant d’autres que nous pouvons vivre durant toute notre vie. Tout passe.

Je pense à tous les êtres qui sont dans la difficulté de lâcher prise et de se laisser aller dans cette épreuve. Je l’ai moi-même expérimentée et je sais combien c’est difficile mais tellement porteur d’espoir pour continuer ce chemin.

Je vous souhaite une belle reconnexion à qui vous êtes et vous souhaite de vous révéler dans toute votre splendeur d’âme.

Magali Ramseier

 


Je ne voulais pas parler de ce virus. Il y a bien assez d’infos/intox en ce moment qui chamboulent les consciences humaines.

J’aimerais vous rappeler que vous êtes des êtres de lumière avant tout, avec tout le potentiel rattaché à cette lumière. Les peurs grandissantes de ces derniers temps ne font qu’accentuer un état de psychose qui dure déjà depuis pas mal de temps.

Ne rentrez pas dans cette peur sans limite et qui n’a pas de sens en soi. Ce que nous vivons est essentiel à notre élévation, pour ceux qui désirent s’élever bien entendu. Car chacun est libre de continuer ce chemin vers plus de conscience ou de rester là où ils en sont.

Par contre, il est important pour chacun de bien vérifier les informations et de ne pas prendre tout comme la vérité absolue. C’est un véritable danger.

Cette peur occasionne des blocages dans vos énergies et ne vous permet plus de vous protéger contre toute agression. Prenez le temps de vous poser chaque jour, de remettre ce qui ne vous concerne pas et revenez au centre de votre cœur, les mains en bienveillance sur votre chakra du cœur, et tout ira bien.

La peur fait plus de mal que le virus en lui-même. Acceptez ce qui est et revenez au centre, dans la lumière au sein de votre être.

Magali Ramseier


Je suis désolée pour les personnes qui attendent les messages mais, ces derniers temps, j’ai eu beaucoup à faire avec tout ce qui se passe sur notre planète.

Voici un message que j’ai reçu et que je peux vous transmettre :

« Toute évolution présente un risque ou une opportunité, celui ou celle de s’affranchir de son destin. »

Ne craignez rien, chères âmes, soyez centrées, restez dans votre lumière et tout se passera bien. Ne vous éparpillez pas, gardez votre centre, retrouvez-vous chaque soir avec votre lumière intérieure et priez pour la nourrir.

Cet événement majeur que nous vivons en ce moment est important pour la suite de notre évolution.

J’aimerais vous donner cette prière, qui vous sera utile :

« J’ouvre mon cœur au renouveau. Je laisse mes peurs et mes inquiétudes entre les mains du Divin. Je fais confiance en ce qui arrivera. Je reste fidèle à mon cœur de lumière. Je me remercie d’être l’être lumineux que Je Suis. Je remercie pour la mission qui m’a été confiée et qui me fera grandir. Qu’il en soit ainsi. »

Voilà pour la prière. Je reste présente pour ceux qui me ressentent. Je pense à chacun de vous et vous envoie continuellement l’énergie de prière, d’amour et de compassion.

Bien à vous.

Magali Ramseier

 


Il y a un temps pour toutes choses et il y a le temps de la résilience.

Quand les peines sont passées, il y a la place pour la joie.

Quand la colère est passée, la paix s’installe.

La place que l’on fait chaque jour dans notre cœur est le plus important.

Quand nous avons cessé de nous battre avec l’impossible, nous allons vers la lumière.

Quand les plaintes se sont tues, nous équilibrons notre système intérieur, nous agissons en Maître. Nous sauvons notre âme des méandres de la Vie.

Toute l’agitation de ces derniers jours est présente pour nous faire avancer vers la lumière, vers qui nous sommes.

Ouvrez un instant votre conscience pour comprendre la suite du message.

Qu’est-ce que ces tempêtes ont comme messages à nous transmettre en plus du réchauffement climatique ? Si nous prenons l’énergie du vent comme symbole, nous pouvons constater qu’il nous aide à nous séparer de nos pensées qui siègent depuis si longtemps dans notre esprit et qui nous empêchent de poursuivre notre chemin de manière plus légère. Quand nous tendons l’oreille pour écouter les murmures du vent, il semble dire qu’il est temps de laisser partir les batailles intérieures de notre esprit, de les déposer dans ses vagues invisibles pour qu’il les emporte loin de nous. En fait, cette agitation est là pour nous aider à lâcher tout cela. Il y a les prémisses où les idées s’emmêlent, s’entrechoquent, puis la coupe qui commence à déborder et que l’on tente de retenir. Ne retenez plus ce qui désire depuis si longtemps s’en aller, les éléments sont là pour nous aider à le faire.

Nous sommes bien entourés mais parfois, dans notre marasme, nous oublions que cela existe. Il suffit alors d’un souffle pour que tout revienne à la mémoire de qui nous sommes.

Le papillon a ouvert ses ailes, il peut maintenant s’envoler. Etes-vous ce papillon ?

Magali Ramseier

 


De la paix des mots jusqu’à la paix des maux.

Je vais là où se trouve la vérité, ma vérité intérieure.

J’aimerais partager une belle histoire d’une personne que je suis depuis quelques

années. Depuis 12 ans, elle se trouvait dans de grandes difficultés sans penser qu’un jour elle en sortirait. Elle est venue me trouver régulièrement en venant chercher les clés pour avancer, partager ce qu’elle avait compris sur son chemin. Et petit à petit, le chemin s’éclaircissait. Il y avait des hauts et des bas, comme c’est courant sur le chemin, le but étant de rester centré et de garder le cap en regardant devant soi.

Je l’ai revue et elle était arrivée au bout de ce périple, lumineuse et en reliance. Elle m’a fait part de ce qu’elle avait compris pour confirmer si c’était bien juste. J’ai été touchée par une telle lucidité et analyse. Et le plus merveilleux, c’est qu’elle ne garde en elle que le côté positif. Elle ne garde aucune amertume envers ce passage.

Je voulais partager cette expérience pour montrer qu’en étant bien suivis, de manière juste et vraie, vous pouvez dépasser ces obstacles en les comprenant car il y a toujours une explication si vous vous trouvez un jour bloqués par des obstacles inexplicables pour vous. Si vous êtes d’accord de vous faire aider et que vous voulez comprendre, les portes s’ouvriront de manière presque magique. Le soutien désintéressé est important pour ces passages, le but étant que la personne retrouve ses clés intérieures.

Je souhaite que vous puissiez trouver le courage d’ouvrir une petite porte pour que l’aide dont vous auriez besoin puisse se manifester.

Magali Ramseier


Nous voilà partis pour cette nouvelle année. On commence bien car la pleine lune du 10 janvier va nous amener, encore une fois, à nous positionner. A changer de vision sur le long terme. Il faut évoluer, nous n’en n’avons pas le choix et c’est juste ainsi. Pour ceux qui trouvent cela compliqué voire difficile, c’est certainement qu’ils sont arrivés au point culminant de leur évolution et qu’ils doivent s’arrêter là. Ils n’avaient certainement pas tous les outils en main pour évoluer et reviendront mieux équipés.

Nous traversons une période assez intense mais bien intéressante sur le plan de l’évolution. Nous ne pouvons pas continuer avec nos bagages du passé. Ça, nous l’avons bien compris. Nous ne pouvons pas faire du neuf avec de l’ancien. Il faut aller chercher dans nos plans de conscience les outils nécessaires pour avancer. C’est très instructif, voire passionnant, quand on aime la Vie. Développer son plein potentiel est une valeur sûre, sur laquelle il faudra s’appuyer durant l’année.

Vous qui me suivez, vous avez pu constater que tous les outils sont à portée de main. Qu’il faut juste accepter de se débarrasser de tout ce qui encombre et qui ne permet pas d’avoir une vision claire.

Je vous encourage pleinement à ouvrir toujours plus votre boîte à outils. N’ayez pas peur de le faire, ce n’est que du bonheur quand elle est ouverte.

J’ai constaté que certains restent ou retournent dans ce qu’ils ont connu. Ils ont cheminé un bout pour très vite retourner dans le connu. C’est dommage, car ils se retrouvent dans la reproduction de structures parentales bien établies mais qui ne leur correspondent pas. C’est leur choix mais ils sont malheureux dans leur existence. Ce qui a fonctionné pour vos parents ne fonctionnera pas pour vous, ce n’est pas la même évolution ni le même chemin car chaque chemin est unique.

J’aimerais aussi vous dire, ne vous perdez pas en chemin en écoutant tout et n’importe quoi. Ayez la sagesse d’écouter en premier lieu votre cœur et apprenez à sentir la résonance pour prendre une direction.

Voilà, Chères Âmes, que de belles choses nous attendent durant cette année, réjouissez-vous et restez ancrées et ouvertes.

Magali Ramseier


Je vous souhaite tous mes bons vœux pour cette nouvelle année 2020. Qu’elle vous permette de continuer votre cheminement vers plus de lumière et de compréhension.

C’est pour moi aussi l’occasion de vous annoncer le nouveau format de cours spirituels, que je vous laisse aller découvrir sous l’onglet « Cours spirituels ».

Au plaisir de poursuivre ce chemin avec vous.

 


Merci à tous pour cette année, qui a été riche en événements, en dépassements et surtout en élévations.

Je remercie tous ceux qui ont suivi les cours spirituels et vous félicite pour votre avancement et votre compréhension de ce qui vous entoure au quotidien. Je me réjouis déjà de vous accueillir en 2020 pour la suite du programme, qui sera riche comme toujours.

Je remercie toutes les personnes venues en consultation. J’ai été touchée par vos récits. Merci pour cette confiance que vous m’avez témoignée tout au long de cette année.

Pour moi, cette année a été marquée par la fin d’un cycle important et je laisse tout un fonctionnement derrière moi. Je m’ouvre à d’autres énergies qui sont en résonance avec ma propre sensibilité. L’astrologie s’est enfin implantée dans mon travail et je me réjouis de pouvoir vous accompagner avec cet outil supplémentaire.

Nous vivons dans un monde très perturbé et cela demande encore plus de confiance pour suivre son chemin. Rien n’est perdu si, dans votre cœur, il y a cette confiance. N’oublions pas que nous sommes venus par notre propre volonté sur cette Terre pour évoluer avec elle. Maintenant, il est temps de rassembler toutes vos belles énergies lumineuses pour la soutenir. Elle en a bien besoin car elle est malmenée à tous les niveaux. Sommes-nous allés trop loin dans l’abus de ses ressources ? Oui, certainement. Il faudra beaucoup d’énergie pour reprendre une vie un peu plus respectable pour elle.

Je vous souhaite à tous de belles fêtes de fin d’année pleines d’amour et de partage. Prenez soin de vous.

Magali Ramseier

 


Pardonner – partir donner

Besoin de pardonner ? Alors pars donner, donne ce que tu es prêt à donner.

Donne ce qui ne résonne plus en toi. Donne ce que tu n’as pas reçu pour recevoir ce dont tu as le plus besoin.

Occupe-toi de cet enfant qui n’a jamais reçu ce qui est le plus important pour se construire, « l’amour ». En nous, il y a cette capacité à se donner cet amour. Je suis ce que je donne.

Une part de mort accompagne chaque âme vers le sens sacré de sa vie. En effet, il faut parfois pouvoir mourir à ce qui ne résonne plus. La vie n’a jamais été banale et insensée avec les êtres humains, elle les accompagne vers leur destinée.

Il ne sert à rien de ruminer et d’occulter la mauvaise foi qui réside en nous et qui résiste au temps. La prison de nos rêves nous révèle notre vraie nature.

Chaque pensée lumineuse brûle en nous comme une flamme étincelante. Chaque geste posé avec amour nourrit et entretient ce feu spirituel intérieur.

J’ose l’impossible. J’ouvre très grand ma porte pour y laisser entrer le bonheur d’être vrai. Que la vie s’impose à moi avec force, avec fougue, pour me faire changer en un être somptueux et rêveur de lumière.

Magali Ramseier


La peur d’affronter ses voix intérieures

Ces voix intérieures ne sont pas toujours guidantes et viennent très fréquemment d’un mental mal posé, mal détendu.

J’ouvre maintenant une porte de compréhension analogue : Que ferions-nous si nous devions avancer par nos propres moyens ?

Pour avancer, que ferions-nous donc ? Accepterions-nous tout un tas de choses désorganisées ? Non, bien sûr. Alors pourquoi ne pas aller chercher cette petite voix intérieure guidante et apaisante pour son chemin ?

Je porte en moi le salut. Le salut de mon âme pleine de ressources parfois inexpliquées, mais bien réelles. Je lui fais confiance et c’est juste ainsi.

Pourquoi me diriez-vous ? Parce que quand nous posons notre mental dans un coin bien confortable, il se passe une merveille. Cette merveille se manifeste graduellement jusqu’à faire partie de votre quotidien. Il devient alors normal de ne plus écouter son mental ravageur, menteur et posté sur un ego surdimensionné au profit de cette petite voix intérieure.

La personne commence alors à s’ouvrir, a soif de grandir, de s’élever. Pourtant, elle n’a pas fait taire son mental, qui, lui, a une soif de pouvoir insatiable. Cette personne va écouter quelques mots, lire quelques passages dans quelques livres, puis va connaître des personnes qui parlent le langage du cœur. Très vite, elle va s’ennuyer, trouver cela pas très sensationnel. Alors, à cause de son mental, elle va se tourner vers des personnes très convaincantes qui savent utiliser leur verbe pour conduire le naïf spirituel vers une léthargie magistrale. Et c’est comme ça qu’elle va se retrouver piégée par des mots invocateurs d’un bien-être illusoire.

L’ego n’élève personne, bien au contraire. Il amène l’être dans une folie mensongère qui le mènera à se poser plein de questions. Par ses questions, il va se sentir mal, perdu en quelque sorte, car il se sera égaré en chemin.

Si vous n’êtes pas suffisamment ancrés, vous risquez de vous retrouver complètement perdus, submergés d’informations qui partent dans tous les sens. L’atterrissage risque bien de vous être difficile.

Réveillez-vous donc, chères âmes. Pourquoi vouloir à tout prix chercher le sensationnel ?  Vous n’allez pas vous découvrir de cette manière. Il faut du silence pour écouter son âme. Quel silence pourriez-vous trouver dans ces grandes assemblées ? Vous ne voyez pas que ces personnes vous éloignent de qui vous êtes réellement. Que ces personnes sont des images qui parlent un langage du cœur sans vraiment s’y plonger à l’intérieur.

Magali Ramseier


Le 13 octobre 2019, nous nous trouverons en pleine lune dans le signe du Bélier.

Les énergies sont puissantes. Des changements puissants continuent leur ascension, nous permettant d’être toujours plus justes et plus vrais avec nous-mêmes.

Nous avons dans le ciel Mercure en Scorpion, qui nous pousse à exprimer nos sentiments les plus profonds, à découvrir des vérités intérieures profondes de notre âme, à faire le tri sur certaines façons d’agir dans nos relations. Ces vérités que nous pouvons découvrir, si on le veut bien, nous permettront de laisser partir ce qui ne fait plus partie de notre chemin.

On trouve sa place dans la vie au fur et à mesure que l’on se rapproche de qui l’on est. Se rapprocher de soi, c’est enlever petit à petit les couches avec lesquelles on s’est enfermé, parfois même protégé des autres.

Vient un jour où ces couches commençent à nous étouffer, provoquant une sorte de désespoir. Ce désespoir est le déclencheur d’un travail de fond, qui nécessite de regarder avec authenticité et honnêteté chaque couche que l’on a placée méticuleusement.

Plus il y a de couches, plus le besoin de se protéger était grand. Se protéger de qui, de quoi ? De soi-même.

Il faut partir à la découverte de ses propres peurs, identifier chaque couche pour comprendre où elles se situent.

Après ce processus, il faudra s’occuper de chaque peur pour qu’elle ne prenne plus de place et nous laisse enfin respirer et être libre.

Nous sommes tous amenés à faire ce travail un jour ou l’autre, sinon nous ne pourrions pas exister.

Beaucoup d’êtres cherchent leur voie, leur but. Nous ne pouvons trouver notre voie sans nous connaître véritablement. Se connaître véritablement, c’est retrouver la confiance que nous avions avant de nous incarner ici-bas.

Nous jouons tous un rôle sur Terre. Et si nous arrêtions de jouer pour commencer à être tout simplement ?

Magali Ramseier


En parlant de réincarnation avec ma fille, elle a dit quelque chose de très juste à ce sujet : savoir que l’on se réincarne donne espoir et donne une raison de vivre et d’avancer.

Allons plus loin. Si nous ne croyons pas à cette possibilité que nous avons de nous réincarner, que se passe-t-il ?

Le message que je reçois : déresponsabilité de soi.

On fait moins attention à son parcours, on abuse de tout ce qui nourrit les bases inférieures : drogues, alcool et j’en passe. On se met de côté, en quelque sorte.

Alors que si nous sommes conscients du chemin des incarnations, nous allons être plus vigilants quant à nos actes, nos paroles, parce que nous sommes conscients de l’impact que cela pourrait avoir sur nos vies prochaines. Notre but étant d’atteindre une meilleure compréhension de ce que nous sommes et de ce qui nous entoure.

Je vois déjà venir ces paroles que j’ai déjà entendues. Je vous les cite : « Je m’en fous de ce qui peut m’arriver dans l’autre vie, parce que je ne me souviendrais pas.»

Penser de cette manière va irrémédiablement enfermer les personnes concernées dans un cycle qui n’en finira pas. Elles ne pourront pas en sortir et retrouveront éternellement les mêmes situations, les mêmes schémas, les mêmes profils de personnes, etc.

Nous sommes ici pour arriver à nous définir en tant qu’êtres de lumière dans la matière. Pour vivre cette potentialité lumineuse dans notre quotidien.

J’ajouterai ceci : se découvrir jour après jour est une joie indescriptible, qui nous amène à plus de paix et de sérénité dans notre vie.

Magali Ramseier


La rose au vent me guide sur mon chemin. L’odeur qu’elle dégage m’indique la prospérité et l’abondance.

Mon bateau file droit sur ce chemin du milieu pour arriver bientôt sur la berge de tous les possibles.

Pour nous aligner à qui nous sommes, il faut d’abord entrer en contact avec notre être profond. Découvrir toutes nos possibilités et les autres, celles que nous cachons avec notre égo.

Nous ouvrir au monde de l’inconnu pour aller puiser l’or de notre âme.

Nous accomplir au plus haut degré de notre âme. Le vertige occasionné par cette ascension mène à nous ancrer de manière plus juste à qui nous sommes.

Nous soustraire à l’impossible et nous élever vers la montagne sacrée. La montagne sacrée est cet espace qui nous permet de nous poser et de nous y ressourcer.

Toi, fidèle compagnon, tu es là à me regarder faire mes pas et bientôt tu prendras toi aussi le pas, et nous marcherons ensemble. Nous nous poserons et, par nos âmes, nous franchirons l’espace de tous les possibles.

Nous sommes tous des voyageurs. Je pense à tous ces êtres qui voyagent en voulant fuir leur quotidien et rechercher une herbe plus fraîche. Tant qu’ils ne voyageront pas en eux-mêmes, ils ne pourront pas trouver un meilleur paysage ailleurs. Tout se passe à l’intérieur de soi. Le voyage doit rester un moment de ressourcement et non une fuite de son quotidien. Si nous ne réglons pas nos problèmes dans notre espace intérieur, le retour du voyage s’annoncera pénible car nous retrouverons tous les problèmes que nous aurons voulu fuir en voyageant.

Le plus beau des voyages, c’est celui que nous faisons à l’intérieur de nous. On découvrira de bien plus beaux paysages et l’on pourra surtout se poser avec sérénité et une grande paix.

Notre meilleur compagnon, c’est nous-même.

Magali Ramseier


Une très jolie explication de la ménopause.

C’est un moment qui permet à une femme de s’écouter et de se retrouver. Les bouffées de chaleur indiquent le feu de la colère ou la peur. Le corps brûle son passé pour se libérer de toutes les vieilles manières d’être. La transpiration est en fait la libération de l’énergie émotionnelle, une effusion d’émotions qui nous lave de qui nous avons été pour nous préparer à être quelqu’un de nouveau.


Message sur la pleine lune en poissons du 14 septembre 2019

Des émotions enfouies peuvent refaire surface. Il ne faudra pas les négliger.

Une intuition à fleur de peau demandera d’y porter attention et de prendre de la hauteur pour ne pas être soumis à de trop fortes émotions. Ecouter son intuition est excellent pour suivre son chemin. Par contre, une intuition mêlée à des émotions négatives non reconnues mène à des malentendus dans les réponses intuitives.

Occupez-vous de votre passé pour mieux vivre le présent. Laissez partir ce qui ne peut être vécu et ouvrez-vous à ce grand potentiel qui est en vous.

Courage et douceur.

Magali Ramseier


Le passé est derrière moi, je me réveille à la vie. La vie m’offre tout ce dont j’ai besoin. Tout ce que je vis, je le vis pleinement, en totale confiance avec qui Je Suis.

Que peut-on espérer de mieux que la confiance que nous nous accordons ? Cette confiance qui réside dans notre cœur et à laquelle nous avons accès en guérissant nos plaies du passé ?

Une étoile éternelle se place sur mon chemin. C’est la rencontre magnifique d’un berger avec une étoile qui le guide sans détours.

Que peut-on espérer de mieux qu’une guidance faite par son propre cœur ? L’étoile n’est-elle pas notre guide céleste ? Qui nous connaît mieux que notre étoile céleste, celle qui nous a vus évoluer contre vents et marées ?

Je souhaite que chacun puisse guérir à son tour ses souffrances du passé.

J’ai récemment reçu des réponses à deux des questions que je me posais à 14 ans. Cela peut paraître long, mais il a fallu de nombreux passages pour comprendre et arriver à ces réponses. Je ne les attendais pas, je les ai laissées venir à moi en toute quiétude. Et c’est peut-être là le secret de notre marche.

« Les maux du corps sont les mots de l’âme, ainsi on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme. » Platon

Magali Ramseier


Je suis frappée par toutes ces vidéos qui parlent de jeûne. Le jeûne hydrique, le jeûne sec, qui est une aberration. Dans presque toutes les vidéos de jeûne, il est question du poids qu’on a perdu, du temps qu’on a tenu sans manger. C’est quoi un jeûne finalement ? C’est pour un bien-être ou pour le défi ? Un jeûne pour mettre son corps au repos est tout à fait juste, mais faire un jeûne dans le seul but de perdre du poids est absurde.

La Terre-Mère pense cela du jeûne : on s’absente d’elle. Ce qui veut dire qu’une déconnexion se fait au niveau de l’être qui n’est plus nourri par elle. La Terre ne nous veut que du bien. Nous nourrir est essentiel pour elle. Quand nous refusons de nous alimenter, elle perd ses enfants d’une certaine manière.

La vie nous apprend qu’il faut nous relier à notre être intérieur pour survivre aujourd’hui. Qu’il est important de voir au-delà de notre vision purement matérialiste. Autour de moi, il y a encore bien des personnes qui ne croient pas que la Terre étouffe sous nos pas. Ils ne croient pas tout simplement parce qu’ils ne veulent pas changer leurs habitudes. Tous ces êtres sont de grands égoïstes. Pires sont ceux qui proclament leur innocence face aux désastres. Mais que feront-ils quand il ne restera que l’argent ? L’argent ne se mange pas, ne se cultive pas, et quand il n’y aura plus rien à exploiter venant de la Terre, l’argent ne sera plus utile. Quel choix restera-t-il à l’être humain à part s’en aller à son tour ?

Quand je marche, je sens la Terre vibrer sous mes pieds. Je reste parfois de longs moments à la sentir, à l’observer. Pendant ces moments, je ne ressens que de belles choses émanant d’elle. Mais dès que je m’en vais, je sens comme une lourdeur dans mes jambes me forçant à rester avec elle. Je lui fais du bien comme elle me fait du bien. Nous sommes là ensemble à nous nourrir mutuellement. Je la comprends, elle me comprend, c’est réciproque. Je sens dans ces moments-là que tout est fragile, que le temps compte. Si ça continue dans cette brutalité qui la martyrise, elle va s’en aller.

Cela va paraître bizarre pour certains, mais la Terre est notre vraie Mère. Celle qui continue à nous nourrir, à nous abriter et à nous protéger. Mais aujourd’hui, est-ce que tout cela a de l’importance à leurs yeux ?

Que ces quelques phrases puissent amener à une certaine conscience. Que la manière dont nous marchons sur Terre ait un impact sur son bien-être.

Magali Ramseier


Nous sommes là pour explorer, expérimenter. Nous sommes là pour nous découvrir. Avançons sereinement en faisant confiance.

J’ai porté plus qu’il n’en fallait. J’ai porté alors que le Divin me proposait le contraire.

J’ai appris à laisser l’autre faire son chemin et apprendre de ses propres obstacles. J’ai appris que je n’étais pas là pour sauver le monde mais pour montrer le chemin. Porter l’autre alourdissait mon chemin, le rendait plus difficile, plus compliqué. Me porter était bien suffisant.

Je crois en la Vie, en ce qu’elle m’apporte chaque jour pour grandir, me transformer et devenir ce qu’il y a de plus précieux en moi.

Je crois en la Vie parce qu’elle m’a montré plus d’une fois qu’après chaque mauvais jour, le soleil apparaissait toujours, éclairant à nouveau mon chemin.

Je crois en la Vie parce qu’elle me montre à chaque instant que je suis portée, guidée.

Je crois en la Vie parce que j’ai choisi de vivre et de vivre ma vie selon mes choix intérieurs.

Mon cœur sait, mon âme connaît le chemin. Je ne peux que faire confiance en la Vie.

Magali Ramseier


« Si tu refuses de voir le meilleur en toi-même et choisis de t’attarder sur tout le négatif en toi, tu dois être prêt à en accepter les conséquences, car tu attires à toi ce que tu maintiens dans tes pensées. Ne pense qu’au meilleur qui sera devant toi. »

Eileen Caddy


Pardonner, c’est récupérer la part que l’on a donnée à l’autre malgré nous. C’est récupérer ce qui nous appartient et se sentir entier.

Les personnes dépendantes ont tendance à créer avec les relations ce que nous appelons dans l’univers une dépendance affective exagérée. La cause réside dans la peur d’être rejetées car se sentir rejeter c’est ne plus avoir de consistance dans le monde. Ces personnes ressentent donc un vide qu’elles cherchent à tout prix à remplir, en se dirigeant vers des personnes empathiques, douces et compréhensives, qui souvent s’oublient pour s’occuper des autres. Profil-type parce que facilement manipulable.

Mais la roue de la Vie tourne et un jour viendra où ces personnes ne trouveront plus personne à manipuler pour remplir leur vide. Elles devront alors faire face à de nouveaux obstacles et n’auront d’autre choix que d’abandonner la manipulation pour se consacrer à la recherche d’une façon de survivre, de surmonter ces obstacles. Mais ces obstacles ne sont ni plus ni moins les leurs, ceux qu’elles se sont construits elles-mêmes avec les années.

Si vous souffrez d’être rejeté, de grâce, faites-vous aider pour ne pas tomber dans le piège que sont vos propres obstacles car il sera difficile d’en sortir. N’allez pas trop loin dans la possessivité affective car cela va se retourner contre vous. Vous vous sentirez vous-mêmes prisonnier de vos propres possessivités intérieures.

Rendez grâce à cette âme que vous incarnez et arrêtez de vouloir la faire taire.

Magali Ramseier


La Vie met sur notre chemin des personnes avec lesquelles on doit conjuguer, avec lesquelles on doit faire la synthèse de notre avoir.

Il te faudra rester vigilant quand la confiance s’installera de manière excessive car  l’autre aura la possibilité de prendre le pouvoir sur toi. De manière détachée tu œuvreras en te concentrant sur l’essentiel et sur ce qui est vrai et juste pour toi. Il y a en toi cette magnifique flamme qui a toujours brillé et qui te permet d’être en accord avec toi-même, dans tes valeurs et dans ton amour pour toi-même. Sache rencontrer cette flamme intérieure, ta guidance, ta grande liberté. Elle est là, elle t’attend.

Il y a la force des mots en devenir et il y a ces mots qui peuvent anéantir quiconque s’en approche. Les paroles sont souvent déformées au profit du pouvoir.

Il faut refuser de rencontrer l’autre sur le terrain de sa folie.

Tu n’es pas obligé de te laisser embarquer dans ce qui, chez l’autre, t’échappe, qui peut être malsain ou qui peut t’entrainer vers le fond. Tu as une autorité là-dessus. Tu as la possibilité de garder ta propre parole, ton propre positionnement, ce qui ne t’empêche pas d’être en lien avec l’autre.

Chaque chose que tu mets en éveil dans ta conscience se manifestera.

Reste ouvert à de nouvelles expériences, qui sauront te donner de l’élan sur ton chemin.

Reste fidèle à tes principes de lumière et sache toujours trouver la gratitude dans tous tes actes.

Magali Ramseier


Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration.

On peut obtenir n’importe quoi si nous sommes prêts à aider suffisamment d’autres à obtenir ce qu’ils veulent.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que l’on ose pas, mais parce que l’on n’ose pas qu’elles sont difficiles.

Quand les conditions sont suffisantes, les choses se manifestent. Quand les conditions ne sont plus suffisantes, elles se retirent : elles attendent le moment opportun pour se manifester à nouveau.

Ce n’est pas tant ce que les gens ignorent qui cause des problèmes, c’est tout ce qu’ils savent et qui n’est pas vrai.

Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, et non pas pour se battre contre l’ancien.

Citations de Nikola Tesla, Zig Ziglar, Sénèque, Bouddha, Dan Millman.

La Terre s’ajuste et nous, de même, nous ajustons avec elle. Ça chahute, ça bouscule, des variations se font sentir. Il y a des ajustements au niveau de votre manière de penser.

Ne restez pas confinés dans vos pensées limitantes. Ouvrez grand les fenêtres de votre esprit. Il y a de fortes chances que vous ayez à revoir votre imaginaire. Faire le tri est nécessaire, en particulier dans le monde de vos pensées.

Soyez réactifs, ne vous laissez pas avoir par une certaine lassitude.

Ne soyez pas surpris par les changements imprévus qui se manifesteront de plus en plus pour vous permettre de lâcher votre contrôle.

Il y a, chez certains d’entre vous, une grande fatigue émotionnelle. Cette fatigue nous met en relation avec le passé. Ce passé auquel vous vous accrochez encore doit maintenant être dépassé et lâché. Il correspond aux vibrations antérieures et n’a plus sa place dans le présent. Pensez-y.

Il y a également une part d’ombre sur laquelle vous vous appuyez fortement et qui vous restreint quant à votre avancement sur votre chemin. Ces parts d’ombre sont très visibles aujourd’hui car la vibration terrestre met en évidence les disfonctionnements, dont font partie les parts d’ombre. Plus vous avez peur de l’ombre, plus l’ombre se manifeste dans votre quotidien. Alors acceptez de laisser partir ce passé inférieur pour pouvoir vous élever davantage.

Ouvrez, ouvrez, chères âmes ! Afin que le courant lumineux puisse venir vous toucher au centre de votre cœur. Votre âme le réclame.

Magali Ramseier


« Essayer de tout comprendre en fonction de la mémoire, du passé et des écrits, c’est comme avoir vécu l’essentiel de sa vie, le nez dans un guide touristique, sans jamais regarder le paysage ».

Alan Watts.

Tout ce que nous sommes est le résultat de nos pensées. Nous sommes ce que nous pensons.

Bouddha.

Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. J’aime mieux un bon sommeil qu’un bon lit.

Le changement de soi est plus important qu’un changement de situation.

Les difficultés et les obstacles, s’ils sont bien compris et utilisés, peuvent devenir des sources de force inattendues.

Ecoutez simplement votre cœur, votre intuition. Dans le voyage de la vie, ils sont vos seuls guides.

Magali Ramseier


Nous aimerions tous trouver la lumière sur Terre.

Nous nous heurtons à tant d’hostilité parfois. Nous sommes si peu compris, à la recherche de cet élément qui fait partie de notre âme. Beaucoup d’âmes se perdent en recherchant ce point de lumière auquel elles aspirent tant.

Il faut comprendre que cette lumière est déjà présente en vous, qu’elle demande juste à s’éveiller, à se manifester grâce à une conscience qui s’élève davantage. Dans l’air que nous respirons, il y a des petites particules lumineuses qui nourrissent cette part de lumière en nous. Pour en bénéficier, il faut entrer dans un état de conscience un peu plus élevé et ainsi ne faire qu’un avec tous ces éléments qui sont à portée de nous.

Élevez-vous davantage en vous promenant dans la nature. Vous y trouverez tous les éléments dont votre âme à besoin pour se nourrir. En se nourrissant de tout cela, elle va se manifester différemment, vous amenant bien-être et ancrage dans votre quotidien.

Le silence est très important également. Restez quelques minutes par jour dans le silence, et vos idées seront plus claires et les décisions plus faciles à prendre.

La nature s’éveille. C’est une période merveilleuse pour se ressourcer et s’éveiller avec elle. Soyez les petites feuilles qui se déploient gentiment, soyez cette fraîcheur et habitez-la dans votre cœur. Ce vert tendre du printemps, couleur du chakra du cœur, est justement là pour nous le rappeler. A la sortie de l’hiver, nous sommes fragiles comme ces petites feuilles qui se déploient. Nous devons prendre notre temps pour sortir de ce passage et arriver doucement à nous éclore comme le printemps.

Tout ce que nous faisons avec le cœur va nous amener à être plus tendres avec nous-mêmes ainsi qu’avec les autres.

Magali Ramseier


Je voulais aborder un sujet qui me semble important suite aux témoignages que j’entends.

Aujourd’hui, vous trouvez à peu près tout en matière de développement personnel. Ces dernières années il y a eu une grande ouverture à ce niveau-là, mais également l’arrivée de tout et n’importe quoi.

Il faut savoir que, quand vous désirez communiquer avec l’au-delà, une préparation, un alignement de tous vos corps sont nécessaires. Cet alignement  demande un grand travail sur soi, qui ne se fait pas en un week-end. Et pourtant, selon l’énoncé de certains ateliers, il semblerait que nous puissions entrer en connexion avec l’au-delà en deux jours. Étrange tout ça.

Il faut savoir que, quand vous forcez les portes pour entrer en connexion, vous risquez d’être en contact avec les mondes intermédiaires si vous n’êtes pas suffisamment préparés. Les âmes qui ne sont pas assez évoluées pour être dans la lumière entrent facilement en contact avec n’importe qui. Pour elles, c’est un moyen d’exister et de déverser leur mal-être.

Si vous avez des blessures, des croyances limitées, vous risquez d’attirer des entités avec les mêmes blessures ou croyances limitatives que vous, ce qui devient dangereux.

Avant d’accéder à ce genre d’ateliers, demandez-vous ce que vous cherchez en vous inscrivant.

Il est important de travailler sur soi. C’est le premier pas à franchir avant d’entrer en contact avec les mondes invisibles. Ce n’est pas un jeu. En franchissant la ligne rouge, vous risquez d’avoir des entités accrochées à vos corps énergétiques qui pompent vos énergies jusqu’à ce que vous en tombiez malades. Alors soyez prudents.

Posez-vous les bonnes questions avant de vous inscrire. Si c’est pour vous, qu’est-ce que cela pourrait vous apporter dans votre quotidien? Mais avant tout, pourquoi êtes-vous attirés par ce genre d’ateliers ? Pourquoi vouloir communiquer avec les défunts ? Est-ce que vous cherchez un soutien pour avancer sur votre chemin ?

C’est vous le seul maître à bord. Vous seuls avez les clés pour avancer. Vouloir communiquer avec les défunts, c’est vouloir garder encore un moment ces êtres chers, n’est-ce pas ?

Et si je vous disais que ces êtres qui sont maintenant de l’autre côté, dans le monde parallèle au nôtre, désiraient seulement gravir leur montagne de lumière ? Qu’ils ont besoin que vous les accompagniez et les aidiez à se détacher du monde de la matière ? Vous en êtes responsables. Soyez heureux pour eux au lieu de pleurer leur perte et de vous accrocher au néant.

Je pourrais dire tellement de choses à ce sujet, mais tout cela a le vent en poupe.  Pouvoir se vanter d’être entré en contact avec un défunt  nourrit l’ego. Les défunts ne sont pas une attraction. Quand une âme décide de s’en aller, c’est qu’il est temps pour vous d’avancer sans elle, qu’il est temps de vous appuyer sur vos propres acquis, d’expérimenter seuls.

Alors réjouissez-vous de cette liberté au lieu de vous sentir attachés.

Magali Ramseier


Tout ce que tu fais, fais-le avec conscience.

Regarde autour de toi et ne sois pas le centre de ton monde. Regarde ce qui se passe tout près de toi. Regarde….

Quand tes soucis envahissent ton esprit, ton cœur n’a plus l’espace nécessaire pour t’apporter de belles et immenses énergies d’amour.

Préoccupe-toi de ton espace vital et nourris-le de pensées harmonieuses.

La paix dans le monde ne peut venir que de toi car, en pensant de manière positive, tu émanes de petites particules lumineuses dans l’atmosphère qui vont toucher tout ce qui vit autour de toi. Penses-y.

Soucie-toi de ce que pensent les autres et tu seras toujours leur prisonnier.

Si tu ne changes pas de direction, tu peux te retrouver au point de départ.

Lorsque tu parles, tu ne fais que répéter ce que tu sais déjà. Alors que, lorsque tu écoutes, tu peux apprendre quelque chose de nouveau.

Je vous laisse méditer sur ces quelques lignes…

Magali Ramseier


Se libérer en remettant au divin nos préoccupations, nos soucis et s’ouvrir dans la paix et la douceur.

Accueillir sa foi comme un cadeau de l’Univers.

Redécouvrir sa foi à travers la respiration et laisser s’installer cette merveilleuse énergie en soi.

Ce cadeau est présent en vous, disponible en tout temps, il suffit de libérer votre pensée et descendre au centre de votre cœur et de vous y installer pour vous nourrir.

Paix et abondance sont disponibles pour vous.

« Je suis installée avec toi et je peux enfin me poser entre tes mains. Ainsi, je me ressource et je puise ta sagesse qui me fait me sentir bien et en accord avec qui JE SUIS.»

Sois cette âme qui navigue dans la chaleur divine de ton être. Accueille les bras ouverts toute cette amplitude.

Sois toujours là pour toi, ta présence est indispensable pour te ressourcer au centre de ton cœur. Tu y puises la sagesse, la compréhension.

La progression te fera vivre des moments exaltants, pleins de joie et d’épanouissement.

Sens-toi vivant là où tu te trouves et n’oublie pas que c’est parce que tu es vivant que tout est possible.

Magali Ramseier


Parfois il est préférable de s’éloigner de certaines personnes qui nous empêchent de grandir et d’être heureux et qui nous transmettent un sentiment d’infériorité, de lassitude et de grande fatigue. Ces personnes transmettent une série d’inquiétudes qui n’a rien à voir avec notre personne. S’éloigner des personnes qui nuisent à notre capacité émotionnelle et qui heurtent notre sensibilité, qui nous soumettent à leurs exigences, à leurs jugements et à leurs comportements toxiques. Tous ces ressentis doivent alerter et permettre de prendre la décision de s’en extraire rapidement.

Quand nous sommes sur ce chemin de l’éveil, il n’est pas rare de rencontrer ce genre de personnes. Souvent, quand nous sommes dans l’empathie et la sensibilité, ces personnes affluent, comme attirées par cette douceur que nous pouvons dégager.

Seraient-elles là pour nous apprendre à nous respecter, à poser nos limites ? Oui, mais pas que. Il y a aussi des retrouvailles karmiques qui nécessitent un passage tel que celui-ci.

Je crois que, quand nous sommes bien avec nous-mêmes, que nous nous aimons et que nous nous respectons, nous pouvons mettre un terme à ce genre de relations. Nous méritons mieux pour qui nous sommes et nous attirons, par là même, les bonnes personnes, qui sauront nous rendre heureux.

Peut-être avez-vous déjà vécu ce genre de relations ou peut-être même que vous êtes actuellement dans une relation toxique, sans réussir à vous en extraire. Si c’est le cas, ne désespérez pas car, quand vous aurez compris que vous valez mieux et que vous méritez ce grand respect, vous trouverez les mots et la manière de vous dégager de cette relation. Vous serez aidés par les énergies de dégagement qui accompagnent ce genre de situations et vous en serez libérés, soyez-en sûrs.

Je vous envoie beaucoup de douceur et de courage sur votre chemin.

Magali Ramseier


Il y a bien longtemps, je recevais de jeunes enfants. Ils venaient spontanément chez moi. Leur âme en souffrance avait bien besoin d’une écoute attentive et d’un soin tout particulier, ce que je leur donnai.

Je disais souvent, à cette époque, que ce seraient ces enfants-là qui sauveraient notre monde. Aujourd’hui, nous y sommes. Ce vendredi 15 mars 2019, une grande marche se déroulera en faveur du climat et ce sont des milliers de jeunes qui se soulèveront pour cette cause. Ils veulent une Terre digne de ce nom, veulent grandir et évoluer sur une Terre qui leur ressemble. Portons-les très haut et soutenons-les. Brandissons nos cœurs pour les aider à défendre leur cause.

Je me souviens que ces enfants avaient peur de choses qu’ils ne pouvaient pas expliquer et ces choses sont là aujourd’hui. Ils avaient surtout peur de ne pas y arriver. Je leur disais qu’un immense travail les attendait et que l’on avait besoin d’eux.

Aujourd’hui, je regarde les nouveaux enfants qui arrivent, la manière dont on s’occupe d’eux. Leur manière d’évoluer est à l’opposé de l’être humain ordinaire. Ils veulent guérir cette planète et vont devoir se battre contre une espèce humaine sans scrupules qui pense qu’à amasser et faire fructifier toujours plus leur argent.

Vous aviez promis, chères âmes, de relever ce défit de taille. Vous saviez que cela serait difficile, mais votre espoir est si grand et si pur que rien ne peut vous faire renoncer. Je vous regarde, je vous ressens et je vous porte. Que ma lumière puisse amener l’énergie nécessaire à ce combat.

Magali Ramseier


Me voilà de retour après une absence nécessaire afin de terminer un cycle. Après l’expérience qui m’a été donnée de vivre ces derniers temps, je vous livre ce message :

L’histoire de Jésus.

L’humanité, qui s’était éloignée toujours plus du chemin de l’évolution spirituelle, se trouvait dans une situation si désespérée que, par un immense acte d’Amour, le Créateur envoya son Fils dans le monde de la matière. En dispensant son enseignement, Jésus accomplit sa mission malgré l’hostilité qu’il rencontra. Cette dernière s’amplifia jusqu’à conduire au meurtre brutal du Fils de Dieu sur la croix. Cette forme de mise à mort, particulièrement douloureuse, et, dans ce cas totalement injustifiée, était en vigueur à l’époque.

Jésus dut, comme tout être humain, revêtir un corps physique pour venir sur Terre et il connut donc la souffrance au cours du terrible traitement qui lui fut infligé.

Cet acte effroyable n’était évidemment pas voulu de Dieu mais résultait uniquement de l’incompréhension des êtres humains devant les paroles de Jésus.

Toutes les personnes ayant blasphémé ou raillé Jésus alors qu’il souffrait injustement sont revenues sur Terre à plusieurs reprises, en revêtant chaque fois un nouveau corps.

La mort de Jésus sur la croix n’est pas davantage un sacrifice nécessaire qu’un meurtre, un crime qualifié. Toute autre explication est un euphémisme qui sert d’excuse ou provient de l’ignorance. Jésus n’est nullement venu sur Terre dans l’intention de se faire crucifier. Ce n’est d’ailleurs pas dans la crucifixion que réside la rédemption ! Jésus a au contraire été crucifié parce que sa qualité de message de la Vérité le rendait importun.

Ce n’est pas sa mort sur la croix qui pouvait et devait apporter la rédemption, mais bien la Vérité qu’Il offrait à l’humanité par ses paroles.

Les personnes qui ont jadis attaqué et raillé Jésus de leur plein gré, alors qu’il accomplissait sa mission d’aide indispensable, sont soumises à ces mêmes lois. Même si, dans ce cas, celui qu’elles poursuivaient de leur haine était un être particulier d’origine divine, les effets de lois ne pouvaient être suspendus pour autant.

La faute était même particulièrement grave, car rien ne pouvait justifier un tel déchaînement de haine aveugle.

Telle a été la véritable vie que Jésus a vécue. Par ignorance, les êtres humains pensant en savoir plus que lui, ne supportaient pas sa Vérité.

Encore aujourd’hui certains êtres sont confrontés à cette vérité et en sont dérangés. Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que cette vérité peut les aider à ouvrir la porte de lumière qui est en eux.

Magali Ramseier


La paix intérieure.

Comment toucher cette paix intérieure ou comment arriver à cette paix intérieure ?

C’est avant tout un voyage au centre de soi-même. Explorer le centre de son être.

Cela commence un jour où l’on ne sait plus qui l’on est. On parcourt différentes voies, on se cherche, et c’est là que le voyage commence réellement. Ce voyage va prendre du temps. En effet, il faut du temps pour se découvrir. Le temps d’explorer ses failles, ses blessures, ses croyances, ses dénis. Alors, on accepte tout cela. On avance, on s’arrête pour faire le point sur ce que l’on a compris. Puis on repart.

Voilà à quoi ressemble le voyage de l’être incarné. Ce voyage t’emmènera très loin de ce que tu peux imaginer. Il faut l’accepter sinon il n’y aura pas de découverte.

Accepter parfois l’inacceptable, l’innommable, l’incommensurable : un véritable défi pour l’être limité que nous sommes.

Parfois, il y a cette certitude que tu as compris et la Vie te montre que ce n’est qu’une petite partie que tu as comprise. Il y a le doute, l’envie d’arrêter parce qu’il y a trop de souffrance. Puis, le miracle, le miracle de la marche sans fin que tu as entreprise il y a bien longtemps. Tu l’aimes, cette marche, parce qu’elle t’amène à plus de vérité, à plus d’authenticité, à plus d’affinité avec toi-même.

Tu vas aimer l’être que tu découvres. Il t’impressionne parfois, te questionne souvent et tu deviens soudain son meilleur ami. Tu t’accompagnes dans ce voyage. Et cette affinité avec qui tu es prend de l’ampleur, tu décolles presque vers d’infinis possibles. Tu prends confiance en toi, tu t’abandonnes, tu arrêtes de te battre contre toi-même, tu acceptes ta mission d’âme, tu reprends ta responsabilité d’âme et d’être humain incarné.

A chaque instant, la Vie te fait savoir que tu te trouves sur le bon chemin, elle t’encourage même à avancer.

Crois en toi, fais-toi aider si nécessaire, ne lutte pas seul.

Tend la main à celui qui veut bien la prendre et, si c’est ton chemin, un compagnon de route fera ce chemin avec toi. Si tu as cette chance du partage, alors tes pas seront plus doux. Par contre, si tu es seul, c’est que ta force est puissante et que tu peux t’appuyer sur elle.

Choisis de rester stable et serein. Ferme les yeux, tu es vivant.

Magali Ramseier


Que se passe-t-il en vous quand vous débutez une nouvelle année ?

On aimerait tous savoir ce que nous réserve la nouvelle année. J’ai envie de vous dire qu’on la continue car il n’y a pas de véritable fin. Ce n’est qu’une continuité de ce que vous avez entrepris l’année précédente.

Des choix doivent être faits pour aller toujours plus vers une harmonie intérieure. Vos choix sont importants. Ils ne dépendent que de vous, vous seuls avez la réponse. Bien sûr, les énergies vont se rallier à vos choix en vous donnant l’impulsion nécessaire.

A chaque moment de notre vie, nous avons le choix d’accueillir le divin en nous ou de continuer à être l’otage de nos peurs conscientes ou inconscientes, de nos croyances limitantes et de notre égo manipulateur. Le choix s’opère suite à une crise bienvenue, qui nous permet de nous remettre en question et de faire les bons choix pour notre vie.

Je pense, par expérience, qu’il faut avant tout être conscient que nous déclenchons ce qui nous arrive. Par exemple, en refusant de comprendre pourquoi nous avons eu tel comportement dans telle situation ou pourquoi nous nous trouvons toujours dans les mêmes conflits ou les mêmes situations. Quand nous sommes amoureux de la Vie, c’est tout naturellement que nous désirons trouver les réponses et cela ne doit pas être une charge, bien au contraire. Plus on découvre la réponse aux problèmes, plus on a envie d’avancer.

Je pense également qu’il ne faut pas attendre une meilleure année, au risque d’être déçu, mais plutôt se réjouir d’une nouvelle année pour faire mieux que l’année précédente. Se réjouir des pas accomplis et se demander à chaque moment : « Comment puis-je m’améliorer ? » Si vous êtes dans cette optique de vouloir faire mieux et d’améliorer vos compétences, alors une joie va se manifester au centre de votre être. D’une part, parce que vous allez vous sentir vivants en le faisant et d’autre part, parce que vous récolterez les fruits de votre travail par la suite.

Le conseil que je pourrais vous donner, c’est de trouver un moment chaque jour, peu importe l’heure, de vous installer dans votre silence intérieur et de vous poser la question : « Comment puis-je m’améliorer ? » Ensuite, laissez venir  la réponse, notez-la et appliquez-la du mieux que vous pourrez.

Pour ma part, je suis ravie de cette nouvelle année qui commence et me réjouis de pouvoir vous proposer une nouveauté : à partir du 1er juillet 2019, vous pourrez prendre rendez-vous pour la réalisation de votre thème astral humaniste et c’est avec plaisir que je vous guiderai à travers ce nouvel outil sur votre chemin.

D’autres choses se mettent en place, vous serez avertis en temps voulu.

Voilà, chers êtres, je vous souhaite le meilleur dans votre recherche intérieure et me mets avec joie à votre disposition pour vous accompagner sur ce chemin.

Magali Ramseier


Ancrez le calme, ancrez la sérénité, ne soyez pas réactifs aux perturbations extérieures.

À chaque instant, soyez centrés. Ne vous laissez pas emporter par les turbulences de votre égo.

Toute décision doit venir du centre de votre cœur, celle de la sagesse intérieure.

Ces derniers temps nous avons été bien bousculés et cela va continuer. Tout ceci pour nous apprendre à modifier notre état de conscience. Apprenez le mouvement, soyez le mouvement et tout ira bien. Si vous faites obstacle aux mouvements, ils se retourneront contre vous.

Apprenez de chaque situation, prenez le temps de vous poser avec chaque situation, ne la jugez pas, entourez-la d’amour, de compréhension pour qu’elle puisse se transformer en une vague puissante qui vous permettra de grandir.

N’oubliez pas que nous sommes là pour apprendre, découvrir notre potentiel divin, nous élever. Alors soyez comme des enfants dans la découverte et apprenez à découvrir comme un enfant dans l’émerveillement.

Je profite de ce message pour vous remercier de votre confiance durant cette année 2018, d’avoir osé déposer vos histoires de vies dans ce lieu de lumière, et me réjouis déjà de vous retrouver en 2019 et de continuer cette belle aventure de l’âme. Soyez entourés, bénis. Je vous embrasse.

Magali Ramseier


Résumé du cours spirituel sur le don de soi du 26 août 2018.

Tiré du livre de Diane Gagnon.

L’une des plus belles manières de développer notre estime de soi est de donner aux autres.

Quand notre estime de soi est faible, nous cherchons à donner beaucoup, sans limites, presque tout le temps pour avoir enfin un peu de reconnaissance en retour, pour être aimés, pour être appréciés, pour être indispensables. Nous donnons alors par peur de ne pas être aimés, par peur de la solitude, par peur du jugement si nous disons non aux autres.

Mais quand on a appris à s’aimer vraiment, nous sommes capables de dire non avec amour, si quelque chose ne nous convient pas. Nous n’avons plus besoin de recevoir de la reconnaissance de la part des autres puisque nous avons appris à nous la donner. Nous sommes capables de mettre nos limites et de ne pas dépasser les nôtres! Nous n’avons plus peur de la solitude ni de ne pas être aimés, puisque nous sommes bien avec nous-mêmes et que nous nous aimons enfin, dans tout ce que nous sommes.

Quand nous nous aimons, le don de soi devient notre plus belle preuve d’amour envers les autres.

Nous donnons alors sans attente, avec le cœur grand ouvert, sans espérer de reconnaissance ni même de remerciements. Nous donnons dans le seul but de faire plaisir, même de façon anonyme. Nous donnons sans nous épuiser, puisque nous nous ressourçons constamment en nous.

Nous donnons pour que l’autre reçoive à son tour tout cet Amour de la Vie si généreuse. Nous donnons pour redonner espoir, pour consoler, réconforter, écouter et tendre la main.

Le don de soi est un geste hautement spirituel qui contribue à solidifier notre estime de soi. Nous observons alors que nous donnons dans la joie, sans jamais être déçus puisque nous n’avons plus d’attentes. Nous donnons pour la joie pure de donner.

Être là pour les autres, c’est aussi être là pour soi. Quand nous nous aimons, donner aux autres c’est aussi se donner à soi. Car le don de soi rejaillit sur celui qui reçoit, sur celui qui donne et sur tous ceux qui en sont témoins. Alors donnons, sans attente. Donnons le cœur libre!


J’espère que vous passez de bons moments avec vous-mêmes à prendre soin de vous, que l’été vous apporte le repos nécessaire à votre évolution.

La vie nous porte vers de hauts potentiels. Accueillez ces cadeaux pour grandir, vous épanouir dans l’être spirituel.

Accueillez le divin chaque jour. Peu importe la pratique que vous choisirez, l’important, c’est de toujours continuer de grandir, d’atteindre votre potentiel de lumière.

Toutes les pratiques spirituelles sont bonnes, pour autant que vous ne vous attachiez pas à elles. Il faut toujours rester centrés et, si une pratique vous parle, alors allez-y, tout en sachant que c’est juste un passage pour atteindre votre propre spiritualité.

La vigilance est de rigueur dans une recherche spirituelle. Expérimentez, mais ne vous perdez pas. Pensez que ce que vous apprenez à ce moment est juste un passage vers une plus grande ouverture à vous-mêmes.

Prenez le temps de vous reposer, de vous assoir avec vous-mêmes, de laisser venir à vous les messages de votre cœur et surtout n’en faites rien. Laissez faire.

Vous êtes des enfants de l’Univers, et, pour chaque enfant de l’Univers, une source magnifique se manifeste dans le cœur. Allez découvrir cette source et puisez-y pour embellir l’être merveilleux que vous êtes.

J’expérimente beaucoup la nature humaine. Elle me passionne, m’interpelle et me fait réfléchir quant à son évolution.

Son évolution me laisse perplexe. Elle montre des signes descendants ne correspondant pas toujours à la sagesse vers laquelle il faudrait se tourner. Je crois par contre en la sagesse des astres et de la Terre qui nous rappelle sans cesse à notre potentiel de lumière, nous portant çà et là vers plus d’harmonie, de compréhension et de sagesse.

L’harmonie du corps, de l’esprit et du cœur est primordiale pour une vie saine et paisible. S’accrocher à ce qui n’est plus serait une erreur de parcours. Accueillez l’avenir avec joie. Restez vigilants quant aux mouvements qui se manifestent autour de vous, agrandissant toujours plus l’harmonie du cœur.

Magali Ramseier


L’esprit divin est en vous à chaque instant. Il vous aide à retrouver des forces nouvelles pour ces périodes qui s’annoncent.

Plusieurs planètes vont passer en rétrogradation, ce qui veut dire qu’un dialogue intérieur va se manifester. Il faudra se détendre et accepter de faire un tour à l’intérieur de soi. C’est comme une pause estivale bienvenue après ces quelques mois de dur labeur et de mises en place dans vos vies. Une période riche en événements intérieurs qu’il faudra vivre avec détachement et bienveillance. Petite pause salutaire qui vaut la peine d’être suivie et acceptée afin d’aborder votre chemin de manière plus paisible à la rentrée.

L’influence de la lune depuis ce 28 juin nous amène à récolter ce que nous avons semé au cours de ces derniers mois. Une belle récompense pour ceux qui ont entrepris un travail de fond et chassé tout ce qui les encombrait à l’intérieur d’eux-mêmes. Belle récompense de la lune et bienveillance de cette dernière qui influence grandement nos destins.

A chaque pause estivale, on constate depuis quelques années l’augmentation de manifestations en tout genre comme si l’on ne voulait pas nous laisser faire cette pause. La sollicitation toujours grandissante laisse peu de répit aux plus fragiles d’entre nous. Mais ceci n’est pas une fin en soi. Il va sans dire que vous pouvez à chaque instant choisir ce qui est bon pour vous. Vous pouvez regarder ces manifestations depuis l’intérieur de votre être et ne pas en être touchés. C’est votre choix et il existe.

Belles âmes en devenir, restez vigilantes à tous les mouvements qui se manifestent autour de vous et soyez en amour avec vous-mêmes pour choisir ce qui est juste pour votre bien-être.

Le divin est en vous. Le divin, c’est vous.

Magali Ramseier


Le 21 juin, c’est le solstice d’été. C’est aussi l’entrée du signe du cancer dans la roue astrologique. En médecine chinoise, c’est l’énergie du cœur qui assure l’harmonie de l’âme et des émotions et nous procure paix intérieure et clarté de l’esprit.

L’énergie du signe du cancer montre une période de douceur, d’enveloppement, de sensibilité, de moments passés en famille, avec ses relations.

L’été, c’est le meilleur moment pour sentir son cœur, l’aider à rayonner différemment en lui apportant la douceur et l’écoute nécessaires. Comme tout organe, le cœur transmet des messages. Etre à l’écoute de ses messages peut changer notre quotidien.

Commencer à écouter son cœur, c’est être à l’écoute de ses émotions, des émotions que l’on a peut-être mises de côté par peur de devoir ressentir ce que nous ne voulions plus ressentir. C’est être à l’écoute de ses blessures, des blessures qui demandent bienveillance, douceur et compréhension.

Ecouter son cœur, c’est entendre de quelle manière nous aimons, l’attention que nous nous portons et que nous portons aux autres.

Ecouter son cœur, c’est prendre conscience de notre fermeture face à nous-mêmes mais également face au monde et de comprendre pourquoi nous nous fermons ainsi. Plus nous nous fermons, plus nous fermons cette belle énergie du cœur. Ce qui, à long terme, provoquera des problèmes physiques.

Voici une petite prière qui vous aidera à faire un premier pas vers l’ouverture du cœur :

 « Aujourd’hui, je décide d’apporter l’attention nécessaire à mon cœur. Puisqu’il entre dans cette énergie solaire, il peut se nourrir et améliorer sa capacité non seulement physique mais également émotionnelle. Je ne me ferme plus face à mes émotions, j’apprends à les écouter, à leur donner une place particulière. Je me remercie de l’attention portée à mon cœur ».

Je vous envoie toutes mes belles pensées rayonnantes pour cette entrée dans l’énergie de l’été.

Magali Ramseier


Je prie pour l’âme nouvelle qui est en vous. Celle qui est en devenir et qui demande à être reconnue.

Chères âmes, puissions-nous tous rêver d’un monde meilleur. Cela peut et doit exister. Pour cela, il faut y croire et porter un autre regard sur le monde que celui que vous portez habituellement.

Élevez-vous dans la puissance de votre amour éternel. Élevez-vous dans la liberté de croître. Élevez-vous dans l’amour universel. Pensez joie, possible et grande valeur.

Vous arriverez à vaincre les démons des voies inférieures. Réjouissez-vous du devenir de votre âme.

Élevez-vous dans la dignité de votre âme et faites de votre quotidien un chemin universel et plein d’amour.

Vivez pleinement qui vous êtes et supprimez de vos croyances les messages inférieures qui vous procurent de l’insatisfaction permanente.

Vous êtes magnifique, vous devez le croire et avez le droit d’avoir une place de choix dans cette vie.

Vivez-la maintenant !

Magali Ramseier


Je vous fais partager un très joli texte extrait de la page : Wild Women Sisterhood.

IMAGINEZ UNE FEMME qui croit que c’est juste et bon qu’elle soit une femme.
Une femme qui honore son expérience et raconte ses histoires.
Qui refuse de porter les péchés des autres dans son corps et sa vie.

IMAGINEZ UNE FEMME qui a confiance et se respecte elle-même.
Une femme qui écoute ses besoins et désirs.
Qui y répond avec tendresse et grâce.

IMAGINEZ UNE FEMME qui reconnaît l’influence du passé sur le présent.
Une femme qui a traversé son passé.
Qui a guéri dans le présent.

IMAGINEZ UNE FEMME qui réalise sa propre vie.
Une femme qui exerce, initie et agit en son propre nom.
Qui refuse de se rendre sauf à son soi authentique et sa plus sage voix.

IMAGINEZ UNE FEMME qui nomme ses propres dieux.
Une femme qui imagine le divin à son image et à sa ressemblance.
Qui conçoit une spiritualité personnelle pour sa vie quotidienne.

IMAGINEZ UNE FEMME amoureuse de son propre corps.
Une femme qui croit que son corps est suffisant, comme il est.
Qui célèbre ses rythmes et cycles comme une ressource exquise.

IMAGINEZ UNE FEMME qui honore le corps de la Déesse dans son corps en changement.
Une femme qui célèbre l’accumulation de ses années et sa sagesse.
Qui refuse d’utiliser son énergie vitale pour déguiser les changements de son corps et de sa vie.

IMAGINEZ UNE FEMME qui estime les femmes dans sa vie.
Une femme qui s’assoit dans les cercles de femmes.
À qui l’on rappelle la vérité de sa nature quand elle l’oublie.

IMAGINEZ-VOUS comme cette femme.


Une personne m’a récemment demandé «qui» je canalisais ? Je canalise la source universelle, la source d’amour inconditionnel. Les anges, archanges ou toutes autres hiérarchies ne sont pas dans mes canalisations.

Il y a eu un temps pour cela, comme s’il fallait se raccrocher à quelque chose de connu, de concret, et c’était juste à ce moment-là. Cela m’a permis de prendre confiance dans les messages que je recevais. Mais très vite, cela n’a plus fait partie de mes canalisations. Je dirais que cette source est avant tout intérieure et qu’un lien est présent et coule sans discontinuer à travers mon canal.

J’entends aussi des médiums dire qu’il faut fermer le canal quand on a fini de travailler. Je comprends et c’est certainement juste pour certains. Pour moi, cela n’a jamais été possible, car, lorsque que j’ai fait cette expérience de mort imminente, j’ai été aspirée très haut, passant dans une lumière aveuglante mais rassurante. Je n’ai pas vu de défunts qui erraient, ils font partie des étages intermédiaires. Depuis cet événement, mon canal est ouvert de manière continue. Cela ne me pose aucun problème dans ma vie quotidienne, cela fait partie de moi tout simplement.

L’important n’est pas de savoir qui on canalise. Derrière cette question, il y a des peurs conscientes ou inconscientes, que je comprends. Mais quand la source est l’amour inconditionnel, la source universelle, il n’y a pas de place pour ces sentiments-là. Je dirais même que, quand vous êtes sur votre chemin, tout circule de manière harmonieuse. Nous comprenons les épreuves qui pourraient se présenter sur notre chemin, cela fait partie de la vie et c’est tant mieux. Comment pourrions-nous grandir autrement ?

Il n’y a que votre cœur qui puisse vous dire si ce que vous entendez comme message est juste ou non. Cela doit résonner à l’intérieur de vous. Pour cela, il est important d’ouvrir votre cœur car, si vous laissez votre mental choisir, vous aurez vite des problèmes, le mental se nourrissant uniquement du passé et recherchant des ressemblances avec ce que vous avez vécu de positif comme de négatif. Par contre, votre cœur ne vous trahit jamais, car il sait ce qui est juste ou non, il est connecté à cette source.

Nous sommes habitués à la hiérarchie sur cette terre et il est normal que nous recherchions au début de notre parcours une hiérarchie céleste. Mais revenez rapidement à votre propre source, celle qui est reliée naturellement à l’univers.

Magali Ramseier


En ce jour de célébration de la Pentecôte, nous célébrons également notre foi.

Une pensée pour Jésus, cet homme de foi qui savait relier les êtres entre eux. Qui les amenait à toucher leur propre foi par sa parole.

Nous sommes cette foi. Nous sommes cette énergie de reliance. Nous avons tous ce pouvoir de relier les êtres entre eux. Célébrons cette grâce qui nous habite et qui nous guide chaque jour. Nous sommes cette énergie divine. Parfois, quand les épreuves sont plus marquées, nous en prenons moins conscience, nous ne l’habitons plus. Mais  cette foi est bien présente. Elle est respiration, elle est souffle de vie. Elle vous aide à suivre votre chemin.

Respectons également la foi de chacun. Peu importe si vous n’adhérez pas à telle ou telle religion, ne critiquez jamais. Car en chaque être réside le désir de trouver sa foi intérieur. Et pour cela, différentes manières se présentent à soi. Tout est juste dans la recherche de la foi, cette recherche nous appartient. Je suis toujours touchée par la ferveur de la foi qui habite chaque être. Ces pèlerins qui, par la souffrance, animent leur désir de trouver la foi.

Nous pouvons aussi être reconnaissants de vivre dans un pays qui ne connait pas la guerre et envoyer de l’amour à ceux qui n’ont pas cette chance et qui vivent chaque jour un combat.

Célébrons la foi et soyons heureux dans cette énergie divine magnifique qui nous entoure tout un chacun.

Magali Ramseier


Est-ce qu’il faut un titre pour être reconnu ?

Durant mon parcours, j’ai entrepris des formations pour avoir une assise, un titre, qui me permettrait de poser mes racines pour ensuite déployer mon potentiel et faire renaître mes dons.

Aujourd’hui encore, je continue de me former quand cela se présente et qu’il est juste pour moi de le faire.

Mais aujourd’hui, qui suis-je devenue ? Une thérapeute de l’âme, une guérisseuse de l’âme. Parce que mon chemin m’a amenée à ce titre-là. L’éveil de mes dons m’a également amenée à cette place-là.

Mais ce «titre » (parce qu’il en faut un dans cette société), je l’ai acquis sur le terrain et non à travers mes formations. Il n’y a aucune école pour cela. Le travail sur moi, qui continue, a été bien plus important que de suivre une formation.

Dans  une formation, on vous tient la main en vous indiquant clairement ce qu’il y a à faire. Sur ce chemin, personne ne vous tient la main à part vous-mêmes. Vous êtes obligés d’aller puiser dans vos richesses intérieures pour ensuite faire émerger ce magnifique potentiel et ressurgir la raison pour laquelle vous êtes ici et ce que vous avez à amener sur la Terre.

On navigue durant sa vie, en goûtant ici et là, en se nourrissant, jusqu’au jour où on ressent clairement que c’est ici que cela se passe, que c’est ici que les racines doivent se déployer.

Pourquoi avoir besoin d’un titre ? Souvent, dans mon domaine, ce sont les autres qui vous le donnent à travers leur compréhension.  Si vous êtes sur votre chemin, le bon chemin, le titre que l’on va vous donner sera juste.

Récemment, une personne a pris rendez-vous et m’a dit qu’elle avait eu mon nom par le biais d’une connaissance qui lui avait dit de venir me voir car j’étais une « guérisseuse de l’âme ». Cela m’a touchée. Je n’aurais pas trouvé mieux pour me définir, mais c’est ainsi que les autres vous ressentent quand vous êtes sur le bon chemin.

Quand nous dépassons le fait de vouloir à tout prix être reconnus, le vrai chemin s’installe et devient vraiment intéressant et gratifiant. Quand nous sommes justes sur notre chemin, c’est la paix intérieure que nous gagnons.

Je vous invite à réfléchir à votre place actuelle, à vos besoins de reconnaissance. Que se cache-t-il derrière ce besoin d’être reconnu et d’avoir un titre ?

Osez puiser dans vos ressources intérieures pour laisser émerger votre grand potentiel.

Magali Ramseier


Quand vous décidez de suivre une voie dictée par votre cœur, n’y renoncez jamais. Cette voie que vous empruntez saura vous mener vers votre but tant désiré.

N’abandonnez pas et ne renoncez jamais. Ayez le courage de continuer sur cette voie, même si vous avez parfois l’impression que cela ne vous mène nulle part. Ce nulle part prendra bientôt forme et vous serez gratifié d’une grande joie qui vous mènera à une paix intérieure.

Ne renoncez jamais car, là où se trouve la difficulté, se trouve le chemin, la voie qui mène aux portes du possible.

Il n’a jamais été dit que le chemin était monotone et sans surprise. C’est justement dans ces moments-là que tout devient intéressant. Vous allez pouvoir vous unir à qui vous êtes réellement. Vous allez pouvoir avoir accès à votre magie intérieure pour transformer votre vie en mission d’âme.

Chaque être s’accroche à un désir de mission et c’est normal. Mais cette mission est la vôtre avant tout. Chacun à son propre chemin, sa propre direction pour suivre sa mission.

N’attendez pas que quelqu’un vous montre le chemin, il n’en connaîtrait pas la direction. Cela vous appartient entièrement.

Quand le cœur s’ouvre, une autre dimension fait jour. Pour cela, vous devez être honnête envers vous-même. Recherchez l’honnêteté avant d’explorer votre paysage intérieur. Seule l’honnêteté ouvrira la porte du chemin.

Le mensonge vous mène vers les coulisses du vide, du néant.

Le cœur est lumineux, plein d’amour et de loyauté. Il est ce joyau qui s’illumine quand vous glissez votre regard avec bonté et bienveillance.

Que tout cela puisse être compris par vos âmes, elles sauront donner la suite à votre histoire.

Magali Ramseier

            photo Magali Walter

J’aimerais ouvrir ton cœur vers l’infini. T’inviter à découvrir ton jardin lumineux. Pour qu’à ton tour, tu puisses y entrer et te ressourcer.

Ces derniers jours, j’ai pu profiter d’une petite pause qui m’a permis de baigner dans l’espace de la Terre et de m’y ressourcer.

Je me suis laissée guider, emmenée par la bienveillance de mes guides à travers des endroits que l’on ne pourrait pas trouver avec la raison.

J’y ai découvert des symboles riches que l’on ne peut voir par les yeux mais que l’on peut ressentir par l’espace du cœur.

Les messages qui sont arrivés sont imprégnés d’amour, de bienveillance, de douceur.

La Terre est bousculée comme jamais elle ne l’a été. Aussi, des espaces sont là, présents entre les turbulences pour nous ressourcer et reprendre des forces.

Je vous invite à laisser de côté, juste un instant, votre raison pour trouver et aller découvrir ces endroits qui amènent la paix dans votre cœur.

Nous ne pouvons continuer notre marche sans pouvoir nous arrêter et nous ressourcer. Autrement, nous ne serions pas efficaces ni centrés dans la continuité de notre chemin.

Ouvrez grand votre cœur pour le laisser vous parler et vous montrer ces endroits miraculeux et pleins de ressources.

C’est le printemps, ouvrez les fenêtres de votre cœur.

Magali Ramseier

                photo Magali Walter


La Vie en elle-même est une toile vide. Elle devient ce que vous peignez dessus. Vous pouvez peindre la misère ou vous pouvez peindre la joie. Cette liberté est votre splendeur.

Osho.

Voilà une citation qui en dit long sur notre parcours de vie.

Nous avons le choix de rendre notre vie vivante et intéressante ou au contraire inintéressante, sans puissance, laborieuse, contradictoire et sans appel, sans essence.

Même si nous avons une destinée, il est important de faire des choix pour le bon déroulement de notre chemin. Si les choix sont portés de manière égoïste, il va sans dire que la vie sera monotone, voire capricieuse et sans consistance, sans intérêt pour l’âme. Si, au contraire, vos choix partent de votre cœur, de manière optimiste, réelle, il y aura de la paix, de la satisfaction, une réalisation à la clé.

Nous sommes ce que nous montrons, ce que nous explorons. Si nous subissons le quotidien, nous sommes les flammes du désespoir.

A chacun son parcours, à chacun son potentiel de réussite. Chacun a sa vie, celle qu’il a façonnée depuis le début de son incarnation. Tout se place et se déplace à l’infini.

Que brille la splendeur de ton cœur. Un cœur rempli de tendresse, d’espoir, de bienveillance et d’absolution. Poursuis ta mission de vie, ne sois pas le mouton désespéré que l’on espère voir chez toi. Grandis et va au-delà de l’inaccessible, là où ton âme désire t’amener. Vois le jour comme un immense potentiel de réussite lumineuse porté sur l’élévation de ton être.

Magali Ramseier

                photo Magali Walter


Votre force est dans l’instant présent.

Vous êtes amenés à vous recentrer, nous le rappelons sans cesse, mais il semblerait que vous soyez trop occupés pour entendre ce message.

Dans ce millénaire chahuté, nous demandons à chaque être de faire preuve de discernement. Beaucoup de lumières baissent leur degré d’intensité au profit des forces négatives. Attention, reprenez-vous, augmentez votre taux vibratoire en allant vous ressourcer auprès des arbres, ils vous attendent. Eux-mêmes sont au diapason.

Attention à votre alimentation qui fait baisser votre taux vibratoire, prenez le temps de bien choisir les aliments, d’écouter votre voix intérieure, vers quel aliment vous diriger. Prenez le temps de vous poser, de respirer et d’écouter le silence.

Tout ceci fait sens en ce moment car nous rencontrons une certaine fatigue avec une impression de lutte sans fin. Oui c’est vrai, c’est une lutte que nous menons, une lutte pour reprendre notre place, une place où nous pouvons libérer toute cette belle énergie de lumière. Augmentez votre lumière intérieure, faites-la vibrer intensément pour que son rayonnement puisse toucher ceux qui ont encore de la peine à faire vibrer la leur.

Nous ne faisons qu’un avec l’Univers, nous sommes tout ce que l’Univers a de plus précieux, nous sommes venus avec ce grand potentiel lumineux.

Apprenez à reconnaître tout cela. Faites vibrer vos cœurs haut et fort !

Magali Ramseier


Un message sur l’amour

Comment voyez-vous l’amour ? Quelle place lui accordez-vous dans votre vie ? Quelle place occupe-t-il dans votre vie ?

Quand on parle d’amour, on pense souvent à une relation amoureuse. Mais l’amour est bien plus que cela. Oui, il a sa place dans la relation amoureuse, mais il a aussi une place existentielle dans le quotidien. Ainsi, il serait judicieux de lui accorder plus d’importance, de lui faire une place de choix dans votre vie.

Tout est amour. Nous parlons déjà d’amour quand il y a de l’émotion positive. L’amour se manifeste très tôt dans notre vie. On nous le transmet par des gestes simples, des regards attentionnés, pour autant que nous ayons reçu cette marque d’affection dès le départ dans notre vie. Ce n’est pas toujours le cas. Mais tout au long de notre existence, nous pouvons le trouver et le faire vivre en nous à chaque instant. Il suffit de le vouloir. Apprenez à porter un regard neuf sur cet amour, au-delà de ce qui se manifeste autour de vous. C’est en vous que vous pouvez le connaître et le sentir véritablement.

Nous avons tous besoin d’amour pour notre équilibre intérieur, c’est un des piliers de notre existence. Sans amour, nous ne pourrions pas évoluer de la bonne manière. Aussi, trouver l’amour à l’intérieur de soi requiert que nous acceptions de pouvoir le toucher au centre de nous-mêmes. Si nous refusons cet aspect-là, nous ne le trouverons pas et nous ferons appel à l’extérieur pour le toucher. Or, cet amour demande de l’attention, de l’acceptation. Cela s’apprend. Vous pouvez trouver un objet ou tout autre chose qui, selon vous, symbolise l’amour. Prenez le temps de le regarder, de le sentir vibrer en vous. Fermez les yeux pour vous imprégner de cette sensation. Ensuite, rouvrez-les pour contempler à nouveau le symbole que vous avez choisi, puis refermez-les jusqu’à ce que vous sentiez cet amour vibrer en vous.

Accordez-vous ce moment chaque jour et vous verrez la magie s’opérer à l’intérieur de vous au bout d’un certain temps. Ne vous posez aucune question, prenez tout simplement ce qui se manifeste en vous et laissez faire cette magie.

Magali Ramseier


La force de vie est en chacun de nous, elle nous maintient dans un processus d’éveil.

Pourquoi devons-nous nous astreindre à grandir spirituellement ? Y a-t-il des peurs derrière ce phénomène de refus ? Que faisons-nous ici ? Quel est le but de notre séjour ici-bas : s’enrichir ? Se sentir vivant ? Se dépasser ? Accéder à cette hauteur qu’est notre âme ? Rivaliser avec l’univers ne sert à rien, c’est ici que cela se passe. Le soutien se situe au niveau de l’univers, l’avancement se fait sur la Terre.

Il y a tant de questions que l’on pourrait poser mais à trop vouloir savoir, nous nous éloignons de notre véritable source. Dans la source, il y a les réponses, pas celles que vous voudriez obtenir, mais celles qu’il faut intégrer et ajuster à qui nous sommes.

Quel pas faites-vous quotidiennement pour accéder à ce potentiel lumineux ?

Quand vous avancez sur votre chemin, toute une ribambelle de falots lumineux vous entoure, vous montrant le chemin d’accès. Alors, vous lâchez votre voie quotidienne pour vous consacrer à cet événement lumineux et accéder aux portes de votre évolution.

Vous y trouverez une liberté d’éveil, un lâcher prise face à votre chemin. Mais il est important de prendre son temps pour intégrer, comprendre et aller vers son évolution.

Enfin, il y a cette étape importante où les portes s’ouvrent soudain, nous montrant la voie de la sagesse.

Magali Ramseier


Le docteur Bach disait : « La maladie n’est ni cruauté, ni punition ; elle est en tout et pour tout un correctif dont se sert notre âme pour nous indiquer nos défauts, pour nous éviter des erreurs plus importantes, pour nous empêcher de provoquer encore plus de dommages et nous ramener sur le chemin de la vérité et de la lumière que nous n’aurions jamais dû quitter ».

L’âme sait ce qu’elle doit faire durant son passage sur Terre. L’obliger à prendre un autre chemin serait dérisoire. Puisque la clé de votre destinée se trouve en vous dans cet espace sacré qu’est votre chakra cœur, le siège de votre âme, pourquoi vouloir à tout prix emprunter un autre chemin ?

Avons-nous un destin ? Je dirais plutôt une destinée, une direction vers laquelle l’âme désire vous conduire pour un meilleur équilibre dans votre vie. L’atout majeur de cet équilibre sera avant tout une meilleure compréhension de votre vision intérieure. Il va s’en dire qu’il vous faudra attendre parfois pour atteindre une meilleure compréhension de votre fonctionnement intérieur. Mais une fois cet élément atteint, précurseur d’une meilleure vie, vous serez dans un équilibre parfait. Tout deviendra évident et les clés se présenteront devant vous tout naturellement.

Je pense qu’aujourd’hui tout est à votre portée pour retrouver cette foi en vous. Nous sommes dans un monde où tout est possible, où tout est mouvement, où tout est changement, alors profitez de ces énergies très dynamiques pour retrouver l’âme que vous êtes, ce grand potentiel lumineux qui est en vous.

Peut-être vous posez-vous la question : pourquoi autant de chahutement dans ce monde à cette époque ? Que pensez-vous ? Pourquoi arrivons-nous à ce stade-là de notre existence humaine ?

Vous vivez le constat alarmant d’une humanité qui a tant profité d’une planète en lui accordant peu de répit pour se régénérer. A quelque part, elle se venge d’une surpopulation humaine qui fait tout et n’importe quoi sans se soucier si elle va pouvoir supporter toutes ces vibrations négatives. La Terre est comme vous, elle fonctionne de la même manière, pour aller bien, elle a besoin, comme vous, d’amour, de respect, d’indulgence et de paix. Si vous la bousculez continuellement, comment voulez-vous qu’elle puisse se stabiliser ? C’est comme vous si l’on vous bouscule intentionnellement ne vous laissant que peu de répit pour reprendre votre souffle de vie, vous vous éteignez petit à petit jusqu’à devenir malade. On retrouve le message de départ du docteur Bach, c’est une fois malade que vous allez réaliser combien vous avez été trop loin. Que reste-t-il à la Terre pour vous faire comprendre qu’elle n’en peut plus ? Elle vous le montre de la manière que vous vivez en ce moment avec elle.

Il est toujours temps de vous reprendre en main, d’aller vers plus de compréhension de vous-mêmes et de ce qui vous entoure. Aujourd’hui, vous avez beaucoup de possibilités pour aboutir à une compréhension de qui vous êtes et de vos blocages, il suffit de le vouloir, de vouloir vivre dans un monde qui serait à l’image de votre âme, paisible, aimante et en paix.

La Terre vous aime. Vous êtes ses enfants, elle attend de vous une meilleure sagesse, une meilleure compréhension de qui vous êtes, car tout est lié, vous allez bien, elle ira bien, vous êtes en connexion constante avec elle…

Tant de facteurs aggravant la perturbent. Si nous voulons continuer à vivre sur cet élément qu’est la Terre, nous devons à tout prix nous améliorer et vivre selon ses lois énergétiques.

Magali Ramseier

photo Magali Walter 



Que regardes-tu dans le miroir de ta vie ?

Il y a des moments où il est temps de sauver l’être que tu es. Pas besoin de prouesses, juste d’un peu de bon sens et de loyauté envers toi-même.

N’en as-tu pas assez de te battre contre des choses que tu ne peux pas changer ?

Alors trouve le courage de passer à autre chose, ferme cette porte que tu gardes ouverte, elle ne te sert plus à grand-chose aujourd’hui.

Trouve la sincérité de te dire à toi-même que tu as fait de ton mieux avec la compréhension du moment et que, pour les prochaines situations, tu as compris de quelle manière agir.

Te voilà grandi par toutes ces épreuves. Félicite-toi de ces pas, accepte le fait que tu devais vivre ces situations pour grandir et acquérir la force nécessaire pour continuer ton chemin.

Avance, regarde devant toi, là se trouve le chemin de la libération. Ne ferme jamais les yeux devant un obstacle, franchis-le avec courage, détermination et force, tu en seras récompensé.

En écrivant ces lignes, je pense à ces âmes qui se trouvent dans un combat intérieur, un combat contre elles-mêmes et qui cherchent désespérément un coupable à leur mal-être. Nous sommes responsables de nos actes, de nos choix. Si, sur le chemin que vous empruntez, vous rencontrez de la lassitude, de la fatigue, des angoisses, des mal-êtres, il faut à tout prix et sans attendre changer de cap. L’aide est là, même si vous ne la voyez pas instantanément. En vous remettant à votre foi intérieure, à votre sagesse intérieure, vous ressentirez l’apaisement très rapidement.

Laissez entrer la magie de l’univers dans votre cœur et dites à haute voix : «Je veux changer et je laisse le changement se produire dans mon cœur. »

Magali Ramseier